27 octobre 2015
Marcel Lebœuf prend plaisir à jouer son rôle d’idiot
Par: Julie Lambert
Marcel Lebœuf et André Robitaille joueront le duo mythique de François Pignon et Pierre Brochant du film culte Le dîner de cons le 6 novembre, à 20h, au Théâtre du Chenal-du-Moine. | Photos: Gracieuseté – Sébastien Roy

Marcel Lebœuf et André Robitaille joueront le duo mythique de François Pignon et Pierre Brochant du film culte Le dîner de cons le 6 novembre, à 20h, au Théâtre du Chenal-du-Moine. | Photos: Gracieuseté – Sébastien Roy

Pièce de théâtre et film culte français de Francis Veber, Le dîner de cons a été remanié à la sauce québécoise avec comme tête d’affiche dans le rôle du con, Marcel Lebœuf.

Publicité
Activer le son

Vouant une véritable passion au théâtre et surtout à interpréter ce personnage, le comédien et la distribution seront de passage au Théâtre du Chenal-du-Moine le 6 novembre.

Popularisé par le film réalisé en 1998, Le dîner de cons a connu le succès grâce entre autres à la performance de l’acteur Jacques Villeret qui incarnait le rôle de François Pignon.

Difficile d’entrer dans les bottines d’un personnage aussi marquant, souligne Marcel Lebœuf. Lui-même grand passionné de ce film culte qu’il a visionné des dizaines de fois, le comédien trouvait enivrant de pouvoir le personnifier. Il a bénéficié de l’aide du metteur en scène Normand Chouinard.

« Quand Normand m’a demandé de le faire, je lui ai dit oui sans le prendre personnel, rigole-t-il. Normand nous a dit à la première lecture de ne rien réinventer, de seulement être vrais puisque les textes sont tellement forts qu’ils parlent d’eux-mêmes. »

Dans cette histoire, Pierre Brochant et ses amis organisent chaque semaine un dîner dans lequel chacun doit amener un con. Celui qui a amené avec lui le plus spectaculaire est déclaré vainqueur. M. Brochant pense avoir trouvé la perle rare en François Pignon, un comptable au ministère des Finances et passionné de modèles réduits en allumettes, mais aussi un maître dans l’art de déclencher des catastrophes.

À la sauce québécoise

M. Lebœuf et André Robitaille interprètent le duo historique qu’est celui de François Pignon et Pierre Brochant. Ils sont entourés de comédiens Geneviève Brouillette (Christine Brochant), Myriam Leblanc (Marlène Sasseur), Jean-Pierre Chartrand (Lucien Cheval) et Antoine Durand (Juste Leblanc).

La pièce est une reproduction du film, mais elle possède une touche québécoise, explique M. Lebœuf.

« L’action ne se passe pas à Paris ni à Montréal, mais on fait plusieurs références au Québec comme le pont Pierre-Laporte ou le changement de l’équipe de soccer pour celle des Canadiens de Montréal. J’ai un très grand plaisir à participer à ce projet et je ne regrette pas du tout. Nous avons une équipe très chevronnée qui a une belle complicité », décrit-il.

Actif depuis 16 ans maintenant dans le monde du théâtre, l’artiste collectionne les projets. Selon lui, cette forme d’art est là pour rester. S’il songe revenir à la télévision dans quelques années, il consacrera son énergie dans d’autres projets théâtraux.

Il jouera d’ailleurs dans une autre pièce, Les emmerdeurs, mettant en vedette l’acteur français Jacques Villeret. « C’est un personnage qui fonctionne très bien. J’ai du plaisir à être sur scène et je crois vraiment que le théâtre est là pour rester malgré la multiplication des spectacles de divertissement. Il a sa place tout comme d’autres arts », conclut-il.

Pour des billets ou des informations sur le spectacle, les gens peuvent se rendre sur le site Internet du Théâtre du Chenal-du-Moine au www.icicestdrole.com ou téléphoner au 450.743.8446.

image