15 juillet 2020
Magique, la nouvelle chanson estivale de Charles Robert
Par: Jean-Philippe Morin

Charles Robert a lancé, le 6 juillet, sa chanson estivale Magique portant sur le confinement et la hâte de revoir ses proches. Photo gracieuseté

Généralement positif dans la vie, l’auteur-compositeur-interprète Charles Robert n’en pouvait plus d’être confiné. Vers la fin mai, lors de la première journée d’une canicule, il a monté de toutes pièces la chanson Magique, lancée le 6 juillet, qui parle notamment de la solitude en ces temps de COVID-19.

Publicité
Activer le son

« J’en avais vraiment plein mon cass d’être tout seul chez nous! », lance-t-il d’emblée, sourire dans la voix, en parlant du confinement.

« Même si [la pandémie] touche beaucoup le milieu dans lequel je travaille, je suis quand même un des privilégiés. Je vois le côté positif des choses. Mais quand même, je trouvais la solitude vraiment prenante. Quand on se fait enlever quelque chose, c’est là qu’on réalise que cette chose est importante. Une chance que j’avais mon chat avec moi, parce qu’après deux mois, il fallait que je voie des êtres humains autrement qu’à l’épicerie », ajoute-t-il en riant.

C’est ainsi qu’est née sa chanson estivale qui parle notamment de la hâte de revoir ses amis. « J’ai craqué! J’ai écrit cette tune hyper vite, c’était spontané. Puis je voyais l’urgence de la sortir rapidement puisque c’est une thématique d’actualité », explique-t-il.

Un style différent

L’artiste sorelois a voulu, avec cette chanson, montrer un contraste avec ce qu’on connaît de son style plus électro. « J’ai fait l’arrangement très dance, plus festif qu’à mon habitude. Je voulais rendre la chanson plus estivale, c’est la première fois que je vais dans ce sens », admet-il.

Le refrain, entraînant avec la phrase « Les amis, c’est magique », devrait résonner dans la tête des gens, espère le musicien. Plusieurs personnes se reconnaîtront dans les paroles, croit-il. « Le message est tellement universel en ce moment. Ça peut parler à n’importe qui. Le sous-texte peut sembler lourd puisque ça parle de la solitude, mais je l’approche d’une façon super légère. »

Même si sa chanson parle d’une époque bien particulière, Charles Robert espère qu’elle perdurera dans le temps. Il l’a d’ailleurs écrite pour qu’elle puisse être écoutée à tout moment.

« Peu importe si les radios la diffusent ou non, l’important, c’est que les gens l’aient mis dans leur playlist et qu’ils puissent l’écouter dans divers contextes. Une tune qui va au-delà du temps, c’est une tune que les gens se sont appropriée. Tout le monde a ça, une chanson qui évoque un souvenir précis en l’écoutant. J’espère que c’est ce qui va arriver avec Magique, mais ce n’est plus de mon ressort! », lance-t-il.

L’auteur-compositeur-interprète a aussi créé un vidéoclip maison qui sortira lundi prochain. « J’ai demandé à plusieurs amis et de la famille de se filmer chez eux, en temps de confinement. Je leur ai dit de danser, de faire des niaiseries, bref n’importe quoi! Le montage a donné quelque chose de vraiment cool », se réjouit-il.

Se tenir occupé

Malgré le contexte de la pandémie, Charles Robert continue de se tenir occupé. Au moment de l’entrevue la semaine dernière, il était en studio pour le projet Jamais Trop Tôt, du Festival international de la chanson de Granby. Il agit, pour une quatrième année de suite, comme directeur musical pour ce projet s’adressant à de jeunes francophones de 14 à 17 ans de partout au Canada.

« Cette année, il n’y a pas de spectacles en raison de la pandémie, mais on fait un disque avec les jeunes. Je fais les arrangements, les partitions, je prépare les tunes. Cette semaine, on pratique et la semaine prochaine, on fait les enregistrements. Malheureusement, on n’a pas le contact avec les jeunes cette année, mais ça leur donne une belle expérience d’enregistrer en studio dans leur province respective », souligne-t-il.

Pour le reste, le Sorelois dit être dans l’incertitude puisque ses projets sont sur la glace, y compris son rôle de bassiste avec Véronic Dicaire. « On roulait beaucoup avec la tournée, mais là, il n’y a plus rien. Je n’ai aucune nouvelle pour l’automne; j’étais supposé retourner en Europe en octobre, mais on ne sait rien. »

Malgré tout, il a profité du confinement pour mettre du temps sur ses chansons. Plusieurs d’entre elles sont présentement en chantier et bien avancées, si bien qu’il espère sortir un album l’an prochain.

image