8 mars 2019
Directrice générale de la Maison La Source
Lucie Hénault dévouée depuis toujours à la cause des femmes en difficulté
Par: Katy Desrosiers
Lucie Hénault est fière de soutenir et d'aider les femmes à s'épanouir. Elle trouve aussi important de bien accueillir leurs enfants. 
Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Lucie Hénault est fière de soutenir et d'aider les femmes à s'épanouir. Elle trouve aussi important de bien accueillir leurs enfants. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

La directrice générale de la Maison La Source à Sorel-Tracy, Lucie Hénault, se dédie à la cause des femmes violentées et en difficulté depuis plus de 30 ans. Elle se décrit comme une féministe qui a toujours voulu aider les femmes à s’épanouir.

Au début de sa carrière, Lucie Hénault travaillait à l’Institut Philippe Pinel avec des hommes. Après 10 ans, elle a décidé de prendre une pause afin de se réorienter dans un milieu pour les femmes. Elle est arrivée à la Maison La Source en 1988 en tant qu’intervenante et superviseure. Elle est devenue directrice en 1992.

La femme vient d’une famille impliquée pour la cause des femmes. « Je suis tombée dans la marmite quand j’étais petite. Je pense que je suis venue au monde avec mon côté féministe. J’avais un frère presque quatre ans plus jeune et je ne comprenais pas pourquoi il avait des privilèges que moi je n’avais pas. Ça me mettait en colère », se rappelle la directrice.

Elle raconte que sa mère a commencé la couture pour aider une voisine victime de violence conjugale à qui le conjoint ne donnait pas d’argent. Son père lui a aussi enseigné comment bricoler dans la maison. « Il me disait que je ne serais jamais obligée d’endurer qui que ce soit pour des niaiseries semblables. Aussi, mon grand-père paternel me racontait des situations de violence conjugale en me disant que ça n’avait pas d’allure comment certains traitaient leurs femmes », se souvient-elle.

Quelques histoires marquantes

Lucie Hénault se souvient entre autres d’une jeune femme qui était au Cégep lors de son passage à l’organisme. Dernièrement, elle a reçu une photo et un message de la femme en question qui disait qu’elle terminait en avril prochain son doctorat en psychologie. Dans son message, elle remerciait l’équipe pour la stabilité qu’elle avait trouvée pendant son passage et d’avoir pu réaliser qu’elle avait des aptitudes.

« Osez appeler et prenez la chance de vous informer et de prendre du recul sur la situation que vous vivez. Les femmes n’ont pas à avoir honte, elles ne sont pas les responsables de ce qu’elles vivent », lance Lucie Hénault. Il est possible de rejoindre la Maison La Source au 450 743-2821.

image