3 septembre 2019
Présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est
Louise Potvin dresse les enjeux en santé dans la région
Par: Katy Desrosiers
Louise Potvin prévoit une augmentation des ressources dans différents services offerts. 
Photothèque | Les 2 Rives ©

Louise Potvin prévoit une augmentation des ressources dans différents services offerts. Photothèque | Les 2 Rives ©

L’hôpital Hôtel-Dieu de Sorel subit plusieurs changements actuellement alors que des travaux majeurs s’y déroulent. Le journal Les 2 Rives s’est entretenu avec la présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est, Louise Potvin, afin de faire le point sur ces travaux, et sur quatre autres thématiques clés dans la région.

Bilan financier du CISSS de la Montérégie-Est

En 2017-2018, le CISSS de la Montérégie-Est a enregistré un déficit de 10,3 M$ pour ce qui est du fonds d’exploitation. En 2018-2019, comme un surplus de 5,3 M$ a été réalisé, celui-ci a été appliqué afin de réduire le déficit. « Si à la fin de l’année il y a un autre surplus, il pourra être affecté au reste du déficit, mais en aucun instant, aucun dollar de l’année 2019-2020 n’a été retranché du budget pour couvrir le déficit », souligne Louise Potvin.

Le but, explique-t-elle, est d’utiliser tout l’argent attribué par le ministère sans avoir de surplus ou de déficit. Le budget de 2019-2020 s’élève au-dessus du milliard de dollars.

Pénurie de préposés aux bénéficiaires et autres corps de métiers

Le CISSS de la Montérégie-Est a encore besoin de 250 à 300 préposés aux bénéficiaires dans les réseaux locaux de santé, incluant Longueuil et Saint-Hyacinthe. Selon Mme Potvin, la région de Sorel-Tracy est la moins touchée. « Il y a presque un équilibre entre les préposés disponibles et les besoins », mentionne-t-elle.

Le gouvernement a annoncé que des bourses seraient attribuées pour inciter les gens à devenir préposés aux bénéficiaires. Le CISSS de la Montérégie-Est recevra une part de 855 000 $. « On en aura pour Sorel-Tracy, mais peut-être en proportion moins grande qu’à Saint-Hyacinthe, où il manque le plus de préposés », précise Mme Potvin.

Même si la situation est moins critique ici, le CISSS a embauché des aides de service et des apprentis préposés aux bénéficiaires cet été. Ce sont des étudiants au cours de préposé aux bénéficiaires et des employés de résidences pour personnes âgées qui effectuent une partie des tâches des préposés pour alléger leur travail.

Un manque de main-d’œuvre est aussi constaté pour 25 corps de métiers au CISSS de la Montérégie-Est, comme chez les infirmières, les éducateurs spécialisés, les travailleurs sociaux, les psychologues et les inhalothérapeutes.

Parfois, le CISSS doit contacter des agences pour avoir accès à du personnel. En 2018-2019, 4355 heures ont été payées à des employés d’agences, contre 3200 heures cette année.

Temps supplémentaire

Pour pallier le manque de main-d’œuvre, des employés ont dû effectuer plus de temps supplémentaire. En 2018-2019, pour tous les emplois confondus pour le secteur Pierre-De Saurel, 28 000 heures de temps supplémentaire ont été effectuées. Cette année, ce sont 31 000 heures qui ont été effectuées.

« Globalement, on a augmenté les services. […] J’ai plus de temps supplémentaire, mais j’ai plus de postes à remplacer pendant la période estivale que l’an dernier », observe-t-elle.

Travaux en cours à l’Hôtel-Dieu de Sorel

Les travaux à l’Hôtel-Dieu de Sorel devraient s’échelonner sur encore trois ans et demi. Plusieurs améliorations ont déjà été faites au système de ventilation. Le remplacement d’une génératrice, qui permet d’alimenter certains appareils lors d’une panne de courant, a été réalisé

« Il a fallu faire une simulation de déconnexion et de reconnexion. Ça a demandé huit heures. Il faut prévoir tous les scénarios de manque d’électricité pendant ce temps », précise Mme Potvin.

En effet, s’il survenait un orage ou un accident près de l’hôpital qui causait une panne électrique, pendant que les appareils sont débranchés de la génératrice, les conséquences pourraient être graves.

Deux appels d’offres ont été nécessaires pour combler le contrat de remplacement de la génératrice. Ainsi, un délai de quatre mois s’est ajouté à l’échéancier. Pour ce qui est du montant total des travaux, Mme Potvin affirme être toujours dans les prévisions.

Dans les prochains mois, les travaux se transporteront à l’unité d’accueil, une aile vide, qui sera aménagée pour recevoir des patients. Lorsque d’autres ailes seront en travaux, les patients pourront y être transférés.

De nouveaux projets

Les ressources directes aux soins seront bientôt rehaussées dans les CHSLD, tout comme celles en santé mentale pour les jeunes et les adultes, en protection de la jeunesse et dans les unités de médecine de l’hôpital. Aussi, 11 postes sont affichés pour augmenter les ressources au soutien à domicile.

Le CISSS, en partenariat avec le Carrefour jeunesse-emploi de Pierre-De Saurel, tiendra un atelier de recyclage et de déchiquetage de papier pour permettre l’intégration de jeunes qui souhaitent faire une transition vers le marché de l’emploi.

Des montants ont aussi été annoncés pour le programme Âgir tôt, qui permettra plus de services pour les jeunes 0-5 ans avec des problèmes de développement.

Neuf nouveaux médecins seront accueillis à Sorel-Tracy. Certains sont déjà arrivés et d’autres arriveront d’ici octobre. Parmi ceux à venir, on compte trois médecins généralistes et une pédiatre. Quelques-uns feront de la médecine familiale.

image