17 août 2015
Louis Plamondon est le premier à déposer sa candidature
Par: Deux Rives
Louis Plamondon en compagnie du directeur du scrutin Michel Longval. À l’arrière, Lucette Berger, coordonnatrice de la campagne ainsi que Jean-Guy Pelletier, agent officiel du candidat. | Gracieuseté

Louis Plamondon en compagnie du directeur du scrutin Michel Longval. À l’arrière, Lucette Berger, coordonnatrice de la campagne ainsi que Jean-Guy Pelletier, agent officiel du candidat. | Gracieuseté

C’est entouré de plusieurs partisans que le député sortant et candidat du Bloc québécois, Louis Plamondon, a officiellement déposé son bulletin au bureau du directeur du scrutin, ce samedi 15 août.

Il est ainsi la première personne à officialiser sa candidature dans le cadre des élections fédérales.

Celui qui en est à sa dixième campagne électorale utilise cette stratégie qui permet aux électeurs qui ont déjà fait un choix d’aller voter en se rendant au bureau du directeur de scrutin.

C’est d’ailleurs ce qui avait fait pencher la balance en sa faveur, lors des élections de 2011, où il avait été l’un des rares députés bloquistes à résister à la vague orange du Nouveau Parti démocratique (NPD) de Jack Layton.

Alors qu’il était sur le point de jeter la serviette, très tard dans la soirée électorale, tirant de l’arrière par quelques centaines de votes derrière Krista Lalonde, ce sont ces boîtes comptabilisées à la toute fin qui lui ont permis de se faire réélire.

Louis Plamondon l’a finalement emporté par une avance de 1300 voix, lui qui l’avait eu des majorités confortables de 17 917 voix devant Réjean Bériault du Parti conservateur du Canada (PCC), en 2008, 16 154 voix devant Marie-Ève Hélie-Lambert du PCC, en 2006, et par 20 452 voix devant Ghislaine Provencher, du Parti libéral du Canada, en 2004.

image