8 décembre 2016
Louis Plamondon assure vouloir terminer son mandat
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le député Louis Plamondon. | Photo: TC Média - archives

Le député Louis Plamondon. | Photo: TC Média - archives

Le député Louis Plamondon a bien entendu la nouvelle qui circule à l’effet que Martine Ouellet convoiterait la présidence du Bloc Québécois. Ce dont il doute cependant. Mais il nie fermement la perspective qu’il lui céderait son siège, afin qu’aussitôt élue, elle puisse siéger à la Chambre des communes.

C’est la chroniqueuse Chantale Hébert qui posait cette hypothèse, jeudi matin, à la Première chaine de Radio-Canada.

« Il n’est pas question que je parte sans finir mon mandat », affirme-t-il à plusieurs reprises. « Mme Hébert aime bien poser des hypothèses, mais elle ne m’a jamais questionné à ce sujet », assure-t-il.

« Je sais que Martine a une âme de chef. Mais le parti n’est pas en mesure de payer un salaire au chef avant 2019. Je pense que nous avons déjà deux députés, dont celui de Verchères, qui seraient aptes et intéressés à remplir cette fonction. »

Il dit ne pas voir non plus pourquoi Mme Ouellet quitterait son siège actuel, alors que Jean-François Lisée lui a donné ce qu’elle voulait. « Et on vient tout juste de traverser quatre partielles qui ont couté des millions aux contribuables! »

Le timing d’une partielle à Ottawa ne serait pas favorable à son parti, croit-il. Les sondages démontrent que les libéraux attirent la satisfaction de plus de 50% des Québécois. « Trudeau est toujours dans sa lune de miel, alors que le Bloc est en deuxième place au Québec, à 18%. »

image