8 février 2016
Litige entre deux sous-traitants du nouveau centre de détention
Par: Louise Grégoire-Racicot
La nouvelle prison de Sorel-Tracy devrait être prête cet été. | Photo: TC Média - Gracieuseté

La nouvelle prison de Sorel-Tracy devrait être prête cet été. | Photo: TC Média - Gracieuseté

La compagnie Roger Jeanotte Inc de Beloeil menace de poursuivre, en Cour Supérieure, chapitre civile, l’entreprise Géothermie Total Inc. de Longueuil pour non-paiement de factures totalisant 91 805$ en lien avec la construction de la nouvelle prison de Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

Elle affirme que des travaux additionnels effectués à la demande de son donneur d’ordre Roger Jeanotte Inc., lors de la construction du nouveau centre de détention de Sorel-Tracy, ne lui ont pas été payés.

De fait, Géothermie Total Inc. a retenu, en septembre 2014, les services de Roger Jeanotte Inc., pour exécuter des travaux d’excavation pour lesquels elle aurait demandé plusieurs extras, et ce, verbalement, lit-on dans la demande en justice introductive d’instance, déposée au palais de justice de Longueuil récemment.

Une fois ces travaux exécutés, factures en main, Roger Jeanotte Inc. a réclamé un paiement de 91 805,70$ que son client n’a pas payé.

En avril 2015, il a plutôt offert de payer 67 607,19$. Ce que Roger Jeanotte Inc. a refusé, préférant le mettre en demeure, en novembre.

Le dossier n’a pas évolué depuis.

Sans commentaire

Appelé à commenter la situation, le porte-parole de la Société québécoise des infrastructures, Martin Roy, a dit que ce dossier regarde de fait le consortium Horizon Justice Sorel-Tracy, qui construit et gérera la prison, en partenariat privé-public avec le gouvernement du Québec.

« On s’assure, avant de payer la dernière tranche du contrat au consortium, que tout est bien complété. Mais le litige actuel relève plutôt du consortium. Tout dépend alors des contrats donnés aux sous-traitants et des clauses, de la façon dont elles sont traitées. Mais en ce qui nous concerne, cette affaire en est une privée entre deux fournisseurs », a-t-il conclu.

Les deux compagnies impliquées dans ce litige n’ont pas retourné notre appel avant l’heure de tombée.

On sait que le consortium Horizon Justice Sorel-Tracy (HJST) est responsable de la construction, de l’entretien, du financement et de la gestion du nouvel édifice pour une période de 30 ans. Un projet évalué à 265,7 M$.

image