24 mars 2020
L’information sans compromis
Par: Deux Rives

Marcel Rainville, directeur général du journal Les 2 Rives. Photo NathB

Samedi soir, après avoir obtenu l’information de source sûre, puis l’avoir vérifiée selon les critères les plus stricts, nos journalistes ont diffusé sur le web la nouvelle que le premier cas de COVID-19 avait été diagnostiqué chez une employée de Rio Tinto Fer et Titane, le plus grand employeur de la région.

Publicité
Activer le son

Des rumeurs circulaient déjà sur les réseaux sociaux, les autorités refusaient de confirmer ou d’infirmer l’information et la population ne savait pas à quoi ou qui se fier, alimentant ainsi spéculations et inquiétudes.

Dans les secondes suivant la publication de l’article, en raison d’un achalandage historique, notre serveur a été paralysé pendant quelques minutes. Nous avons rapidement remédié à la situation en doublant sa capacité.

Force est de constater que la population désirait être informée. Effectivement, avoir un cas confirmé dans la région n’est pas banal et cela doit être connu, diffusé. Évidemment.

Voilà l’objet de mon intervention.

En suivant les réactions à notre article, une telle nouvelle a naturellement pu en inquiéter certains, même si pour la grande majorité, leur satisfaction d’avoir été en droit de connaître la situation était probante. Grâce à nous, ils ont obtenu l’heure juste dans ce temps de grande tourmente.

À mon grand étonnement, un homme d’affaires de Sorel-Tracy ne l’a toutefois pas vu ainsi. Il nous a accusé de faire peur au monde et de nuire carrément à la région, un message assorti d’une menace de ne plus faire de publicité dans notre média.

Nous avons pourtant la conviction profonde que c’est plutôt en priorisant l’information pour le lecteur, qu’elle soit positive ou négative, et même parfois contre vents et marées, que nous contribuons à l’essor et à la santé de notre région. Cela fait de nous un média lu, crédible, professionnel et par surcroît un média solide, engagé et performant pour les annonceurs.

Pendant que les trois paliers de gouvernement demandent sur toutes les tribunes de rester à la maison et de faire circuler l’information plutôt que le virus, nous souhaitons sincèrement que les dirigeants de toute entreprise qui se respecte, incluant les médias bien entendu, ne retiennent pas d’informations cruciales pour la santé publique. C’est ce genre d’attitude qui serait grandement néfaste pour la région.

Je profite donc de cette tribune pour rappeler à tous nos lecteurs et partenaires que nos journalistes ont tout notre support. Je les encourage à poursuivre leur bon travail avec rigueur et professionnalisme afin de produire une information de grande qualité. C’est ce qui est la marque de commerce de notre journal depuis plus de 40 ans.

Nous sommes un service essentiel et nous prenons cette responsabilité au sérieux. Vous pouvez toujours compter sur nous pour avoir toute l’information dont vous avez droit.

Sachez que nous comprenons le sérieux de la situation et la détresse de plusieurs entrepreneurs locaux. Nous sommes dans le même bain. Chaque jour, la situation évolue rapidement et nos émotions aussi. Alors essayons de garder la tête froide et ne tirons pas sur nos messagers. Il y aura un AVANT et un APRÈS la crise. Soyons fiers de nos actions, prônons l’exemple et ensemble, notre région s’en sortira plus forte.

Merci de nous lire.

Marcel Rainville,
directeur général,
journal Les 2 Rives

image