12 janvier 2016
Libéré par les Remparts, Sébastien Dupré accroche ses patins
Par: Jean-Philippe Morin
Sébastien Dupré a été un rouage important des Rebelles l’an dernier. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Sébastien Dupré a été un rouage important des Rebelles l’an dernier. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

À peine échangé aux Remparts de Québec, le gardien de but de Sainte-Anne-de-Sorel, Sébastien Dupré, a été retranché par sa nouvelle équipe lors des derniers changements avant le dernier droit de la saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les Wildcats de Moncton, qui ont repêché Dupré en cinquième ronde en 2014, ont échangé le gardien de 18 ans aux Remparts le 29 décembre dernier. Il a eu à peine le temps d’enfiler les jambières lors d’un seul match, le 3 janvier à Baie-Comeau, dans une victoire de 4-3 des siens. Faisant face à 30 tirs, il en a bloqué 27.

Les Remparts ont annoncé leur alignement final de 25 joueurs, après la date limite des transactions, le 11 janvier. Dupré a été retranché en raison de l’acquisition du gardien russe Evgeny Kiselev au ballotage. Kiselev avait été libéré plus tôt cette saison par le Drakkar de Baie-Comeau.

Le jeune homme de 18 ans a ainsi décidé que pour lui, le hockey compétitif était terminé.

« J’ai pris le temps d’y penser et pour moi, le hockey, c’est fini. J’accroche mes jambières. Ce n’est pas une décision facile à prendre, puisque depuis l’âge de 6 ans, je me lève et je vais à l’aréna », souligne le jeune homme.

Cette saison, Sébastien Dupré a maintenu une moyenne de buts alloués de 3,46 et un pourcentage d’arrêts de ,885 avec les Wildcats, en 18 matchs.

Le Sainte-Annois a remporté, l’an dernier, le championnat dans la ligue collégiale en division 1 avec les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy, après avoir été retranché au camp des Wildcats de Moncton.

« En même temps, mon corps m’envoyait des messages. J’ai eu des problèmes aux genoux cette année en plus d’une entorse à la cheville en novembre. À mon retour avec les Remparts à Baie-Comeau, je me suis encore fait mal à cette cheville. Je vais profiter de mon absence hors des arénas pour relaxer un peu », ajoute-t-il.

Les études avant tout

S’il suivait quelques cours à distance lorsqu’il jouait dans la LHJMQ, Dupré n’a pas pris le temps de se concentrer pleinement sur ses études, ce qu’il pourra faire maintenant.

« Je veux suivre un cours pour devenir paramédic. J’ai reçu des offres pour revenir avec une autre équipe dans le junior majeur. J’aurais aussi pu me rapporter à mon club junior AAA. Mais je veux vraiment me concentrer sur mes études », souligne-t-il.

Maintenant que le hockey ne fait plus partie de sa vie, il espère jouer au baseball cet été, avec les Survenants de Sorel-Tracy et son beau-frère Tristan Lacouture.

image