18 octobre 2019
Jeune résidente de Saint-Ours
Lia Mead espère faire sa place en patinage de vitesse courte piste
Par: Jean-Philippe Morin

Lia Mead, 16 ans de Saint-Ours, pratique le patinage de vitesse depuis l'âge de 7 ans. Photo Claude Rochon

La Saint-Oursoise Lia Mead espère suivre les traces de Marianne St-Gelais et Kim Boutin. À seulement 16 ans, la jeune patineuse de vitesse sur courte piste a des objectifs ambitieux et compte les atteindre dans un avenir rapproché.

Publicité
Activer le son

L’adolescente est présentement en sports-études à l’école secondaire Édouard-Montpetit, sur l’île de Montréal, tout près de l’aréna Maurice-Richard, où elle s’entraîne six jours par semaine. Elle calcule être sur la glace ou en gymnase une vingtaine d’heures par semaine pour s’entraîner.

« Le patinage de vitesse courte piste, c’est vraiment ma passion. J’ai commencé à l’âge de 7 ans. Je pratiquais aussi la planche à neige, mais j’ai choisi le patinage de vitesse parce que j’adore les courses, la compétition, l’adrénaline et la stratégie de ce sport. J’aime avoir du stress et dépasser les autres pour arriver première. Je suis vraiment, mais vraiment compétitive! », décrit Lia Mead.

Lors de la première compétition de la saison à Laval les 14 et 15 septembre, celle qui représente le Club de Montréal-Gadbois a terminé au 38e rang sur 60 patineuses autant d’âge junior que senior, à la distance du 500 m. Un bel accomplissement, elle qui était une des plus jeunes sur la ligne de départ. Elle était classée 50e avant la course. À titre comparatif, Kim Boutin, triple médaillée aux Jeux de Pyeongchang en 2018, a terminé au troisième rang.

« Il y avait les meilleures Canadiennes à cette compétition. C’est satisfaisant d’avoir eu ce résultat, ça m’encourage pour la suite », dit-elle.

Objectifs à atteindre

Les 18, 19 et 20 octobre, Lia Mead participera à la Coupe Canada, qui aura lieu à Sherbrooke. Elle prendra part aux courses de 500 m et 1500 m. Son objectif est d’obtenir un bon résultat à cette compétition dans le but de participer aux Championnats canadiens juniors de patinage de vitesse courte piste qui seront disputés à Calgary les 29, 30 novembre et 1er décembre.

« Les Championnats canadiens, c’est mon objectif à court terme. C’est sûr que j’aimerais aller aux Jeux Olympiques un jour. Pour ça, il faut toujours que je progresse d’année en année. Il faut que je continue de battre mes temps et que je montre que je m’améliore, pas que je stagne. Quand je voyais des patineuses comme Marianne St-Gelais, ça m’inspirait, je voulais suivre leurs traces. Je dois continuer de travailler fort pour y arriver », insiste-t-elle.

D’ici là, la jeune athlète de Saint-Ours continue d’apprécier être sur la glace presque tous les jours. « Je me lève le matin et ce n’est pas une corvée. Je suis dans une classe avec quatre autres patineuses de vitesse à l’école, on aime ça, on en mange. La prochaine étape est de me trouver des commanditaires et de faire des compétitions un peu partout. Je suis prête à aller à un autre niveau », conclut Lia Mead.

image