4 mai 2017
L’Hôtel-Dieu de Sorel aura son bronchoscope
Par: Deux Rives
Le ministre Gaétan Barrette, le président du c.a. de la Fondation Hôtel-Dieu Jocelyn Cayer et le député Sylvain Rochon | Gracieuseté

Le ministre Gaétan Barrette, le président du c.a. de la Fondation Hôtel-Dieu Jocelyn Cayer et le député Sylvain Rochon | Gracieuseté

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, vient d’annoncer que l’hôpital Hôtel-Dieu de Sorel aura son bronchoscope.

RÉACTIONS DU PRÉSIDENT DU C.A. DE L’HÔTEL-DIEU DE SOREL, JOCELYN CAYER ET DE LA PNEUMOLOGUE MARTINE DULUDE ICI

RÉACTIONS DU DÉPUTÉ SYLVAIN ROCHON, DU MAIRE SERGE PÉLOQUIN ET DU CITOYEN JEAN-MARC LEBEAU ICI

Celui-ci avait confié un mandat à l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) pour le conseiller sur l’utilisation optimale et l’accessibilité des appareils Ebus. Il souhaitait ainsi pouvoir décider de l’éventuelle acquisition d’un appareil Ebus à l’Hôtel-Dieu-de-Sorel, appuyé de l’avis de l’INESSS.

L’INESSS devait remettre son rapport d’ici la fin du mois de mai.

« Le rapport de l’INESSS nous a donné certains grands principes quant à l’achat d’appareils Ebus. Dans ces circonstances et considérant les efforts importants faits par la Fondation pour amasser les fonds nécessaires à l’achat de l’appareil, j’ai décidé d’autoriser l’achat de l’Ebus, a mentionné le Dr. Barrette, par voie de communiqué. C’est une nouvelle qui réjouira sans doute la communauté de Sorel. »

En février, le ministre Gaétan Barrette avait refusé que le département de pneumologie de l’hôpital Hôtel-Dieu de Sorel se procure un bronchoscope Ebus.

Une campagne de financement de la Fondation Hôtel-Dieu avait été mise sur pied en 2014-2015 afin de couvrir les frais du bronchoscope Ebus. Cet appareil d’une valeur de 231 000$ permet de localiser de façon précise une lésion pulmonaire. Cet instrument, qui ne nécessite pas d’anesthésie générale et qui peut être utilisé rapidement, donne des résultats exacts et entraîne peu de coûts.

Des citoyens de Sorel-Tracy ont participé à une marche citoyenne et des pétitions ont été signées et déposées à l’Assemblée par le député de Richelieu, Sylvain Rochon, en guise de pression.

image