22 septembre 2020
L’histoire se répète pour les Marlins de Sorel-Tracy
Par: Sébastien Lacroix

Les Marlins de Sorel-Tracy devront encore attendre pour atteindre la finale de la LBSVF. Photo Marc-André Morin

Pour une cinquième année consécutive, les Marlins de Sorel-Tracy sont passés à un cheveu d’atteindre la finale de la Ligue de baseball senior de la Vallée-des-Forts (LBSVF). Encore une fois, ils se sont inclinés en demi-finale de façon crève-cœur.

Publicité
Activer le son

Les Marlins (9-7 en saison) n’avaient plus que deux retraits à enregistrer pour passer en finale. Ils menaient 7-6 en fin de septième manche contre les Giants de Belœil (14-2 en saison) dans le cinquième et ultime match de la demi-finale, le dimanche 20 septembre. Des erreurs ont toutefois coulé les Sorelois et les Giants en ont profité pour remonter la pente et gagner de façon dramatique par la marque de 8-7.

« On a marqué sept points contre leur meilleur lanceur. D’habitude, on est supposé gagner. Notre attaque a été bonne, nos lanceurs ont aussi été bons, mais notre défensive a lâché », se désole le joueur-entraîneur, Francis Simard.

Une saison différente

La saison aura été différente non seulement parce qu’elle était écourtée en raison de la pandémie et des différentes règles sanitaires à appliquer, mais aussi par l’éclosion de l’équipe au bâton.

Les Marlins ont affiché la meilleure moyenne au bâton de la LBSVF (.345) en saison régulière et les succès se sont poursuivis en séries. Les Sorelois se sont d’abord débarrassés des Phillies de Longueuil en quatre parties en première ronde avant de s’incliner contre les Giants.

« On a démontré du caractère tout au long de l’année. Même si on a commencé la saison avec une fiche de trois victoires et six défaites, on savait qu’on avait une bonne équipe puisqu’on perdait nos matchs par un point. Dans nos trois défaites contre les Giants, tu changes un seul jeu par match et on gagne les cinq parties. C’est vraiment crève-cœur le baseball parce qu’on a mieux joué qu’eux. Ils ont perdu plus souvent en une semaine contre nous que pendant toute leur saison », souffle Francis Simard.

Les Marlins en étaient à leur 10e année dans la LBSVF. Au cours des cinq premières saisons, ils n’ont pas franchi la première ronde. Au cours des cinq dernières, ils ont été éliminés en demi-finale. Chaque fois, ils se faisaient éliminer contre les éventuels champions. Les Giants avaient d’ailleurs fait le coup aux Marlins en 2018 en les éliminant encore une fois au cinquième et ultime duel.

« C’est le même scénario qui se répète, mais c’était quand même différent cette année. On s’est fait battre même si on a mieux joué qu’eux. Dans les cinq matchs, on a frappé plus de coups sûrs qu’eux. C’est aussi la première fois qu’on est à trois retraits de gagner. Les autres années, on tirait de l’arrière en dernière manche et ça nous prenait le coup sûr important. On était toujours derrière, mais là, on était devant », relate le joueur-entraîneur, qui a très bien fait au monticule en saison comme en séries.

La finale opposera les Giants de Belœil aux Indians de Granby. Quant aux Marlins, ils devraient être de retour pour une 11e saison dans la LBSVF l’an prochain avec sensiblement le même noyau.

image