31 juillet 2018
L’heure de la retraite a sonné pour un des fondateurs de Stéréo Plus
Par: Stéphane Martin
Marcel Guimond fermera son entreprise Stereo Plus dans deux mois. (Photo : Stéphane Martin)

Marcel Guimond fermera son entreprise Stereo Plus dans deux mois. (Photo : Stéphane Martin)

Le 1er octobre prochain, Marcel Guimond n’ouvrira pas la porte de son commerce comme il le faisait depuis plus de 35 ans. L’un des fondateurs de la chaine Stéréo Plus se dirige sereinement vers la retraite.

C’est en mai 1982, alors qu’il opérait un autre commerce d’électronique, que l’aventure Stéréo Plus a pris naissance.

« C’est suite à la faillite du Roi de la radio que l’on a démarré Stéréo Plus. Nous étions quatre dans l’aventure, mais il faut dire que tout le mérite revient au président fondateur, Richard Roy qui avait l’argent et les contacts, raconte Marcel Guimond. Nous sommes rapidement devenus la plus grosse bannière indépendante au Québec. Au plus fort, il y avait 88 magasins en province en plus des zones électroniques que l’on avait implantées dans différentes chaines de magasins de meubles. »

Aujourd’hui, il reste une dizaine de bannières réparties un peu partout en province. Celle de Sorel-Tracy était encore en santé, selon M. Guimond.

« C’est évident que la venue d’Internet et la vente en ligne n’ont pas aidé au commerce de l’électronique. Même si le service à la clientèle est imbattable en magasin. Je dirais qu’il faut s’adapter, accepter la réalité et déployer les efforts pour être présent sur la toile. Si je ne partais pas à la retraite, c’est ce que j’aurais fait », ajoute-t-il.

C’est entouré de ses proches que le propriétaire effectue depuis le 23 juillet une méga vente de liquidation.

« Des amis sont venus me donner un coup de main. Mon fils Benoit est ici depuis deux semaines. Il est professeur et a décidé d’écourter ses vacances pour moi. Sa fille Alice fait de la surveillance du haut de ses sept ans. »

« J’aurai une page difficile à tourner le 1er octobre. Il ne faudra pas que je reste à ne rien faire. Je vais passer beaucoup de temps avec ma femme. Je ne voudrais pas perdre les connaissances que j’ai développées au fil des années. Installer un écran géant ou un système de cinéma maison ne me fait pas peur. Je verrai ça au jour le jour », de conclure Marcel Guimond.

À l’automne, l’école de conduite Bouvier s’installera dans les locaux vacants du Stéréo Plus sur la rue du Collège, à Sorel-Tracy.

Marcel Guimond effectue en ce moment une vente de fermeture en compagnie de membres de sa famille. (Photo : Stéphane Martin)

image