22 janvier 2018
Agglomération de Sorel-Tracy
Les ventes de maisons ont augmenté en 2017
Par: Sarah-Eve Charland

Les ventes de maison ont explosé lors des trois derniers mois de 2017 dans la grande région de Sorel-Tracy. (Photo : Pascal Cournoyer)

La grande région de Sorel-Tracy a connu une croissance des ventes immobilières en 2017. La région se démarque au Québec parmi les petits centres urbains.

La Fédération des chambres immobilières a dévoilé les statistiques de la dernière année. Elle a basé ses chiffres sur la base de données de Centris.

L’agglomération de Sorel-Tracy, qui inclut Saint-Joseph-de-Sorel, Sainte-Anne-de-Sorel, Sainte-Victoire-de-Sorel, Saint-Ours et Sorel-Tracy, a enregistré une hausse de 19% des ventes pour atteindre 460 en 2017. Mont-Tremblant (+23%), Sept-Îles (+21%) et Rouyn-Noranda (+20%) sont les autres petits centres à avoir connu les plus fortes croissances des ventes.

C’est surtout dans le dernier trimestre que la région s’est particulièrement démarquée avec une hausse de 62% des ventes. Seulement en octobre, novembre et décembre, ce sont 105 maisons qui ont été vendues.

Ce sont les maisons unifamiliales qui se sont le plus vendues dans les 12 derniers mois (379), suivies des plex de deux à cinq logements (69) et des copropriétés (11).

Le prix médian des plex a aussi augmenté de 18% dans la région pour atteindre 144 000$. Toutefois, le prix médian a diminué pour les maisons unifamiliales de moins de 5% (152 000$). Les données n’ont pas été comptabilisées pour les copropriétés.

L’agglomération a aussi enregistré une hausse des nouvelles inscriptions en 2017 (823). La situation est tout autre pour l’ensemble de la province. Centris a compté en moyenne 71 016 inscriptions, soit une baisse de 9% par rapport à 2016. Il s’agit d’un deuxième recul consécutif pour le Québec.

Selon la Fédération des chambres immobilières, le marché demeure encore avantageux pour les acheteurs.

Les délais de vente de la province se sont raccourcis comparativement à l’année précédente. En 2017, la moyenne se situait à 113 jours (-6 jours) pour vendre une unifamiliale, 124 jours (-11 jours) pour une copropriété et 102 jours (-6 jours) pour une petite propriété à revenus.

image