21 avril 2015
Les trois chapeaux d’André Papanicolaou
Par: Deux Rives
L’auteur-compositeur-interprète André Papanicolaou sera au Marine Cabaret le 30 avril prochain pour présenter son deuxième opus. | Photo : Gracieuseté – Le PetitRusse

L’auteur-compositeur-interprète André Papanicolaou sera au Marine Cabaret le 30 avril prochain pour présenter son deuxième opus. | Photo : Gracieuseté – Le PetitRusse

En plus de prendre la route en tant que musicien et d’être réalisateur pour d’autres artistes populaires, l’auteur-compositeur-interprète André Papanicolaou a aussi présenté, en février dernier, son deuxième opus Strange Nights.

Publicité
Activer le son

Papa de deux enfants, dont un âgé de quelques mois à peine, l’artiste expliquait que son nouveau rôle a énormément changé son approche lors de la réalisation de son deuxième album.

Le chanteur viendra présenter ses nouvelles compositions le 30 avril prochain au Marine Cabaret, à 18h, en plus de quelques titres de son premier opus. Il sera accompagné des musiciens Simon Blouin et Benoit Morier.

« J’ai dû m’adapter. J’ai surtout fait du studio la nuit. C’est visible sur le disque puisque le son y est plus atmosphérique et il y a plus de balades. Les textes sont aussi plus profonds, plus sentis », souligne-t-il.

Il s’agit d’un changement comparativement à son premier opus Into the Woods, Out of the Woods, paru en 2012, qui était plus rock et plus instrumental. Coréalisé avec Brad Barr (Barr Brothers, The Slip), le dernier disque met de l’avant une ambiance plus folk-pop et rock ainsi que des textes illustrant l’amour sous toutes ses facettes.

Selon lui, lorsqu’un artiste monte sur scène, il doit mettre ses tripes sur la table. Si les gens dépensent 30$ pour venir voir le spectacle en plus de payer une gardienne, ils s’attendent à apprécier leur soirée.

« Il faut qu’ils en aient pour leur argent. On doit se donner à 100%. On leur doit ce respect là. Tous les musiciens sont insécures. On espère toujours que les gens apprécieront notre musique puisqu’on se met à nu en tant qu’artiste », mentionne M. Papanicolaou.

Différents chapeaux

En plus d’être guitariste pour Vincent Vallières et la chanteuse Kensico, M. Papanicolaou met aussi à l’occasion le chapeau de réalisateur.

« Je suis surtout celui qui tient la carte dans le road trip. J’aide celui qui chauffe à prendre la direction qu’il veut prendre. Je l’aide à ne pas retomber dans ses vieilles habitudes et lui donne un point de vue extérieur », illustre-t-il.

Il compte d’ailleurs sur son palmarès de réalisation l’album Le feu de chaque jour de Patrice Michaud. Ce dernier a remporté le Félix pour l’album folk de l’année au dernier Gala de l’ADISQ.

L’artiste est aussi le réalisateur du premier disque Le désert, la tempête de la finaliste de la mouture 2012 de l’émission Star Académie, Sophie Pelletier. En plus de sa propre tournée et de celle de Vincent Vallières, l’artiste accompagnera aussi cette année Pierre Flynn et réalisera deux autres albums.

« J’aime ça et mon but, peu importe ce que je fais, c’est d’être au service de la chanson. Je crois en ce que je fais et j’en suis fier. Je suis très chanceux d’être autant occupé, mais j’ai surtout une femme incroyable de comprendre tout ça », conclut-il.

Pour des billets, on peut se rendre sur le site Internet www.azimutdiffusion.com ou téléphoner au 450.780.1118.

image