15 mai 2019
14e édition des Diableries de Contrecœur
Les Trois Accords seront de la fête
Par: Stéphane Martin

Les Trois Accords fermeront le festival le 10 août. Photo gracieuseté

Le conseil d'administration des Événements Diable au cœur a présenté la programmation le 14 mai. Photo Stéphane Martin | Les 2 Rives ©

Après l’édition survoltée de l’an passé qui coïncidait avec le 350e anniversaire de la Ville, l’organisation du festival les Diableries de Contrecœur s’est encore une fois surpassée afin d’offrir une 14e édition haute en couleur avec notamment Les Trois Accords en clôture d’événement.

Du 4 au 10 août, les citoyens sont invités à participer à une multitude d’activités gratuites pour tous les goûts. « L’édition du 350e a mis la barre très haute. Ça apporte un stress supplémentaire qui nous pousse à nous dépasser pour que l’événement devienne un incontournable de la région. On veut que les citoyens aient la légende de la chasse-galerie tatouée sur le cœur comme nous l’avons au sein du comité organisateur », de déclarer la responsable de la programmation, Audrey Pinard.

Au chapitre des activités, les enfants seront invités à participer à la légende de la chasse-galerie racontée le lundi 5 août. Une soirée dansante sera organisée le lendemain alors qu’une soirée d’humour aura lieu le mercredi en compagnie des humoristes Vincent Fecteau, Jo Cormier et Coco Béliveau. Le jeudi fera place au 5 à 7 MICROS lors duquel bières de microbrasseries et musique seront à l’honneur dès 17 h dans le parc Cartier-Richard.

Les traditionnelles soirées musicales seront présentées au parc Antoine-Pécaudy les 9 et 10 août alors que Simon Morin et Lendemain de veille ouvriront le bal vendredi soir. La journée de samedi débutera à midi par diverses animations pour toute la famille. La foire commerciale et la zone gourmande, présentée par Rues Principales Contrecœur sont de retour cette année.

Sur le coup de 20 h, la groupe sorelois Cité Rock ta Mère viendra réchauffer la scène pour le spectacle principal du groupe populaire Les Trois Accords qui viendra clore les festivités.

L’environnement au cœur des préoccupations

L’an dernier, les Diableries avaient inclus un volet environnemental en instaurant l’utilisation d’un verre réutilisable pour les consommations sur le site. L’organisation récidive cette année en allant un peu plus loin dans ce volet.

« On améliore notre virage vert avec une brigade verte qui sera là pour aider les festivaliers et surveiller que les choses soient mises dans les bons bacs, soit la poubelle, le recyclage ou le compost. Nous aurons également un stationnement de vélos afin d’inciter la population à venir à pied et en vélo. Ce sera sécuritaire de laisser sa bicyclette sur place », mentionne la présidente du comité Les Événements Diable au cœur, Virginie St-Denis.

Bon an, mal an, les Diableries de Contrecœur attirent en moyenne 1500 festivaliers par jour.

Pour des renseignements sur la programmation : facebook.com/diableaucoeur

image