22 décembre 2020
Campagne de vaccination contre la COVID-19 en Montérégie
Les travailleurs de la santé des CHSLD et des résidences ont priorité
Par: Alexandre Brouillard

La directrice de santé publique de la Montérégie, Julie Loslier, affirme qu’actuellement 8000 doses du vaccin sont allouées à la Montérégie. Photo gracieuseté

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a été lancée le 21 décembre en Montérégie. Le 23, 24, 26 et 27 décembre, les travailleurs de la santé des centres d’hébergements et de soins de longue durée (CHSLD) ainsi que des ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) pour personnes âgées seront les premières personnes vaccinées.

Publicité
Activer le son

Les deux sites désignés pour l’instant sont le Pavillon la COOP de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe et la clinique de vaccination au Quartier DIX30 à Brossard.

Pour éviter de créer un va-et-vient important dans des établissements qui accueillent des personnes vulnérables au virus, « la vaccination s’adressera [d’abord] seulement aux travailleurs des CHSLD, des ressources intermédiaires et des ressources en milieu familial qui œuvrent auprès des personnes vulnérables », indique la directrice de santé publique de la Montérégie Julie Loslier.

Dès qu’il sera possible de déplacer de plus petites quantités de vaccins, les résidents des CHSLD et des RI-RFT seront vaccinés par des équipes mobiles. « Ce sont les modalités du vaccin [Pfizer-BioNTech] qui ne permettent pas de le transporter pour le moment », explique Mme Loslier.

La directrice de santé publique de la Montérégie affirme que 1000 personnes seront vaccinées par jour, en considérant qu’une personne peut en vacciner environ 100 dans un bloc de sept heures. Un total de 4400 rendez-vous seront donnés lors des premiers jours de vaccination. « Si d’autres doses sont annoncées et livrées en Montérégie, on sera en mesure de les administrer », assure-t-elle.

Pour l’instant, ce sont 8000 doses du vaccin qui sont allouées aux trois CISSS de la Montérégie (Ouest, Centre et Est). Rappelons que le vaccin se donne en deux doses, ce qui explique pourquoi la direction de la Santé publique réfère à 4400 rendez-vous de vaccination.

Ne pas baisser la garde

« En Montérégie la situation est préoccupante, à l’instar des autres régions du Québec. C’était environ 275 cas positifs de COVID-19 qui étaient déclarés par jour lors de la dernière semaine. Et ce sont tous les groupes d’âge qui sont concernés. Nous espérons une baisse de ces chiffres dans les prochains jours avec les nouvelles normes annoncées par le gouvernement du Québec durant le temps des Fêtes », mentionne Julie Loslier.

Alors que le Réseau local de santé (RLS) de Pierre-De Saurel affichait le plus haut taux de cas de COVID-19 au prorata de sa population au Québec lors des dernières semaines, la situation semble vouloir se calmer. En effet, le RLS Pierre-De Saurel présente actuellement un taux de 114,9 cas actifs de COVID-19 pour 100 000 habitants, soit le troisième plus bas en Montérégie.

« Même si ce début de la campagne de vaccination contre la COVID nous donne l’espoir de retrouver une vie normale, il ne faut absolument pas baisser la garde », souligne Julie Loslier.

image