22 décembre 2015
Les temps d’attente diminuent à Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland
La durée moyenne de séjour des patients sur civière est passée de 15,3 heures en 2014-2015 à 13,7 heures en 2015-2016. | TC Média - Denis Germain

La durée moyenne de séjour des patients sur civière est passée de 15,3 heures en 2014-2015 à 13,7 heures en 2015-2016. | TC Média - Denis Germain

Les patients sur civière doivent user de moins en moins de patience à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Alors que les centres hospitaliers Pierre-Boucher à Longueuil et Honoré-Mercier à Saint-Hyacinthe voient leur durée moyenne de séjour (DMS) à l’urgence dépasser 20 heures, les patients attendent en moyenne 13,7 heures à Sorel-Tracy.

La durée moyenne de séjours sur civière correspond à l’intervalle moyen de temps qu’un patient passera sur civière entre son entrée à l’urgence et sa sortie. Il est utilisé par le ministère de Santé et des Services sociaux comme un indicateur de la performance des urgences.

Le temps d’attente à l’urgence sur civière ne cesse de s’améliorer à Sorel-Tracy. Il est passé de 15,3 heures en 2014-2015 à 13,7 heures en 2015-2016 en date du 17 octobre. Il est l’établissement de santé en Montérégie-Est ayant une DMS le plus près de la cible du ministère de 12 heures.

« Réduire les temps d’attente à l’urgence est un défi qui demande un ensemble d’actions et de projets visant à rendre plus fluide et plus efficace la trajectoire des usagers », affirme le porte-parole de l’hôpital, Daniel Vincent.

Depuis trois ans, tous les acteurs, dont les employés, syndicats, gestionnaires et médecins, ont le souci de travailler conjointement vers un objectif commun qui est de désengorger l’hôpital, autant à l’urgence que sur les unités de soins, ajoute-t-il.

De nouvelles mesures

Les intervenants ont mis en place plusieurs mesures qui ont porté leurs fruits.

Ils se sont particulièrement penchés sur l’hospitalisation des personnes âgées puisque le vieillissement de la population est plus marqué dans la région. Les employés ont été formés sur les meilleures pratiques de l’approche des personnes âgées en milieu hospitalier.

Il y a eu une réorganisation du travail afin d’ajuster le nombre de médecins et d’infirmières aux pics d’achalandage de l’urgence.

La direction a aussi fait un investissement massif au CLSC dans le secteur du soutien à domicile.

Le centre hospitalier a augmenté les mesures et les pratiques préventives des infections. « Ainsi, on évite des éclosions et des infections, ce qui améliore la performance hospitalière en diminuant la durée de séjour. »

La direction s’est assurée que les personnes ayant un état de santé fragile puissent être suivies par un intervenant.

L’attente encore pénible à Pierre-Boucher et Honoré-Mercier

Honoré-Mercier est le centre hospitalier où la condition des urgences s’est le plus détériorée depuis cinq ans. La durée moyenne est passée de 16,59 heures en 2011-2012 à 19,11 heures cette année. Le temps d’attente à Pierre-Boucher s’est allongé de deux heures depuis cinq ans.

La longue attente dans ces hôpitaux s’explique en partie par un manque de place dans les ressources d’hébergement pour les personnes âgées en perte d’autonomie, précise M. Vincent. Ces personnes se retrouvent hospitalisées en attendant d’avoir une place.

Avec la collaboration de Karine Guillet.

Durée moyenne de séjour sur civière par hôpital

2014-2015 2015-2016 (au17 octobre)
Pierre-Boucher 24,1h 23,6h
Honoré-Mercier 19,1h 20,9h
Hôtel-Dieu de Sorel 15,3h 13,7h
image