8 septembre 2017
Les Survenants mordent la poussière en demi-finale
Par: Jean-Philippe Morin
Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Les Survenants de Sorel-Tracy n’ont pu défendre leurs titres acquis en 2015 et 2016. | Antony Deguise/Artony Studio

Tous les espoirs étaient permis dans le camp des Survenants de Sorel-Tracy, de la ligue de baseball junior BB Rive-Sud Metro. Après deux titres consécutifs en séries et un championnat de saison avec 20 victoires en 24 matchs, les Sorelois n’ont pas été en mesure de livrer la marchandise en séries éliminatoires.

Après avoir rapidement balayé les Diablos de La Prairie en quart de finale avec des victoires de 11-0 et 6-2, les Survenants ont frappé un mur en demi-finale contre les Jays de Suroît. Ils ont été battus 8-5 à domicile lors du premier match en prolongation (9 manches), puis ils ont été vaincus 10-5 lors du deuxième match.

En saison, les Survenants ont presque tout raflé. Non seulement ils ont terminé en tête avec une fiche de 20-4, mais ils ont aussi défendu leur titre au tournoi de Charlesbourg. Ils se sont toutefois inclinés en demi-finale d’un tournoi à Saint-Jean-sur-Richelieu.

L’entraîneur-chef Alexandre Simard parle d’une fin de saison décevante. « On avait une aussi bonne équipe que l’an passé. Mais dans le junior, c’est difficile d’avoir un lineup complet tous les soirs. En plus, il y a eu certaines blessures. Je suis déçu parce que je suis convaincu qu’on aurait pu gagner les séries », commente-t-il.

L’attaque des Survenants a toutefois été l’une des pires en saison régulière. La plupart des matchs se sont décidés à bas pointage en leur faveur, surtout grâce aux lanceurs qui ont livré la marchandise.

M. Simard a toutefois tenu à dénoncer le non-sérieux de certaines équipes de la ligue. « Il y a quatre ou cinq équipes sérieuses, alors que c’est plus difficile pour trois autres. Cette année, on a gagné quatre parties par défaut à Sorel, surtout en fin de saison. On n’a pas eu d’erre d’aller vers les séries. Les équipes ne se présentent pas parce que Sorel, c’est loin et qu’elles pensent se faire battre. C’est dommage, il va falloir que ça cesse. »

Et l’an prochain?

Sur 13 joueurs, une dizaine d’entre eux devraient être de retour. L’entraîneur espère faire de la place à certaines recrues qui pourraient avoir un impact immédiat sur son équipe.

« Beaucoup de nouveaux joueurs peuvent monter avec nous. La relève est prometteuse pour les deux prochaines années. Je m’attends à ce qu’on rebondisse. En perdant en demi-finale, ça enlève la pression aux joueurs de tout gagner comme on l’a fait au cours des deux dernières années », conclut Alexandre Simard.

image