16 juin 2015
Les Sorelois se montrent fiers de leur ville
Par: Sarah-Eve Charland
Le projet Tale of Town a pour but de faire revivre les souvenirs des citoyens au sujet de leur centre-ville à travers le Canada. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Tale of Town a pour but de faire revivre les souvenirs des citoyens au sujet de leur centre-ville à travers le Canada. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Quels sont vos meilleurs souvenirs reliés au centre-ville de Sorel-Tracy? C’est la question que Léda Davies a posée à plusieurs passants dans le cadre du projet The Tale of town en vue des célébrations du 150e anniversaire du Canada en 2017.

Notre journaliste l’a accompagnée durant une partie de sa visite dans la Ville de Sorel-Tracy, l’une des cinq villes sélectionnées au Québec pour le projet. Mme Davies compte visiter Sainte-Adèle, Alma, Matane et Stanstead.

Le projet prendra vie sur une carte interactive disponible sur Internet en 2017. Les personnes pourront visiter des villes à travers le Canada en consultant les témoignages des citoyens.

« Tout le monde a des souvenirs et des histoires au sujet du centre-ville de Sorel-Tracy. Quelle est l’histoire du centre-ville? Quel est son essence? », se questionne Mme Davies.

Elle a choisi de se rendre à Sorel-Tracy en premier puisque cette dernière a une signification particulière. « Je viens de Calgary, mais j’ai de la famille dans la région. Je voulais que la première ville à visiter ait une signification pour moi. »

Le projet est encore à l’étape embryonnaire. Si tout se passe bien cet été, Mme Davies aimerait visiter, l’année prochaine, plusieurs autres villes québécoises pour agrémenter la future plate-forme Internet.

Fiers de leur ville

En compagnie de notre journaliste, Mme Davies a récolté les témoignages de plusieurs citoyens, de tous les âges, de passage au centre-ville. En tout, la responsable du projet a interviewé 16 personnes durant les deux jours passés à Sorel-Tracy.

Rencontrés dans le carré Royal, les citoyens se sont montrés fiers de leur ville. « Je t’encourage à rester à Sorel. Les gens sont généreux et sont sympathiques », a affirmé un homme.

Beaucoup de personnes interrogées étaient de nouveaux arrivants dans la région. Bien qu’ils connaissent peu la région, ils l’ont choisie pour la tranquillité.

Tous ont évoqué le Festival de la gibelotte. « C’était très important pour eux. Tout le monde en parlait comme un lieu pour célébrer et se rassembler. Ils en étaient très fiers. »

Les jeunes adultes ont affirmé qu’il y avait bien peu de choses à faire dans la région. Toutefois, lorsque Mme Davies les questionnait, ils se montraient fiers de leur région.

image