29 avril 2021
Les professionnel(le)s de l’Éducation en grève jusqu’à midi aujourd’hui
Par: Jean-Philippe Morin

Des professionnel(le)s du Centre de services scolaire de Sorel-Tracy ont manifesté devant l’École secondaire Bernard-Gariépy, le 29 avril. Photo Les 2 Rives ©

Les 74 membres du syndicat sorelois des professionnelles et professionnels de l’éducation sont en grève en avant-midi le jeudi 29 avril jusqu’à midi, pour manifester leur insatisfaction à l’égard des offres faites par le gouvernement à la table de négociation.

Publicité
Activer le son

Des activités de piquetage se tiennent à l’École secondaire Bernard-Gariépy (ESBG) sur le boulevard des Érables entre 8 h et midi. Le Centre de services scolaire (CSS) de Sorel-Tracy a donc décidé de ne pas tenir de cours en présentiel le 29 avril pour toute la journée à l’ESBG seulement. Aucun transport scolaire n’a été offert à cette école uniquement.

Plus de 1300 professionnelles et professionnels de l’Éducation, affiliés à la Fédération des professionnelles et professionnels de l’Éducation du Québec (FPPECSQ) et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et au Syndicat des professionnelles et professionnels de la Montérégie (SPPM-CSQ), ont pris part à cette demi-journée de grève en Montérégie.

« Après plus d’un an de négociation, il est plus que temps que le gouvernement discute sérieusement avec les porte-parole de la FPPE-CSQ afin d’identifier des solutions concrètes, pour régler notamment les problèmes urgents de manque de ressources professionnelles, de salaire, de précarité, de lourdeur de la tâche », affirme Guy Boivin, président du SPPM-CSQ, qui estime que 26 % des professionnels songent à quitter leur emploi.

« Actuellement, les discussions aux tables de négociation piétinent. Le gouvernement ne propose rien de concret pour améliorer la situation actuelle, qui ne cesse de se détériorer. Les professionnelles et professionnels sont à bout. Ils ont d’ailleurs prévu plusieurs actions de visibilité sur tout le territoire québécois pour témoigner de leur ras-le-bol. Pour cette première phase, ils ont choisi en majorité de se rassembler sans perturber le quotidien des écoles et des centres », renchérit le président de la FPPE-CSQ, Jacques Landry.

La Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ) représente 19 syndicats regroupant 10 000 membres répartis dans la quasi-totalité des centres de services scolaires du Québec. Elle compte parmi ses membres différentes catégories de personnel dans les secteurs administratif, pédagogique et dans les services directs aux élèves (entre autres, psychologues, psychoéducatrices et psychoéducateurs, orthophonistes, conseillères et conseillers d’orientation, orthopédagogues, etc.).

image