2 novembre 2019
Lors de la journée Nos institutions mangent local
Les produits locaux mis en valeur par l’Hôtel-Dieu de Sorel et le CPE des Marguerites
Par: Katy Desrosiers

La nutritionniste Marie Ouellet souhaite inciter davantage d'acteurs locaux à participer à la journée. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Un kiosque pour faire découvrir des produits locaux a été tenu près de la cafétéria de l’Hôtel-Dieu de Sorel. Photo gracieuseté

L’hôpital Hôtel-Dieu de Sorel et le CPE des Marguerites ont participé en septembre à la journée Nos institutions mangent local afin de promouvoir l’importance de consommer des produits locaux. La nutritionniste Marie Ouellet, conseillère en promotion de la santé pour le CISSS de la Montérégie-Est, est derrière la promotion de cette initiative d’Aliments du Québec dans la région.

Lorsque Mme Ouellet a appris son existence, elle a contacté Marie-Claude Cartier, chef du service alimentaire de l’hôpital, pour ajuster le menu avec des produits locaux. « C’était deux semaines avant la journée. Je ne pouvais pas lui demander de faire un gros menu. Le changement s’appliquait à la sandwicherie, dans ce qui est servi aux visiteurs et aux employés. Le menu pour les patients est prévu longtemps à l’avance et il y a plusieurs restrictions », explique Marie Ouellet.

Après avoir reçu l’approbation de Mme Cartier, la nutritionniste a contacté la MRC de Pierre-De Saurel ainsi que le Marché urbain Pierre-De Saurel afin d’entrer en contact avec des producteurs locaux. Ainsi, Marie-Claude Cartier a pu s’entendre avec différents producteurs pour son approvisionnement et certains ont donné de leurs produits pour les faire déguster lors d’un kiosque tenu par Marie Ouellet la même journée.

Le repas ajouté à la cafétéria pour l’occasion, était une pizza à la courge et au chou kale.

Marie-Claude Cartier affirme que ses cuisiniers ont été très ouverts à l’idée d’ajouter ce repas. « Même nous, autant pour le menu que pour le kiosque que Marie a tenu, on a découvert nos agriculteurs locaux. La clientèle a été super intéressée, même qu’on a manqué de produits », souligne-t-elle.

L’an prochain, en s’y prenant à l’avance, elle espère pouvoir modifier davantage le menu pour inclure plus de produits locaux et même modifier le menu des patients. Cependant, elle avoue qu’il serait difficile d’appliquer cette politique à l’année. Celle qui fait partie du comité environnement et santé du CISSS de la Montérégie-Est explique qu’il existe un projet pour faire appel à plus de producteurs locaux, mais qu’il est difficile à mettre en place en raison des liens déjà établis pour l’approvisionnement.

Élargir le projet

Marie Ouellet avait également contacté quelques institutions du milieu pour les inciter à participer. Le CPE des Marguerites a répondu présent. « Ils sont allés chercher des produits locaux et ils ont fait un menu de A à Z. Tous les aliments provenaient de la MRC de Pierre-De Saurel », souligne Mme Ouellet.

Pour l’an prochain, elle veut impliquer encore plus d’acteurs locaux, comme des entreprises privées, d’autres CPE et des garderies en milieu familial. Aussi, d’autres hôpitaux du CISSS de la Montérégie-Est sont intéressés à participer.

Elle souhaite qu’éventuellement, les gens participent plusieurs fois par année. « On commence par une journée, mais les gens se rendent compte que certains achats se font déjà localement. […] À notre échelle, dans la MRC, ce qui est le fun, c’est qu’on a vraiment des beaux produits, il faut les mettre en valeur », mentionne Marie Ouellet.

image