27 avril 2020
Les pompiers ont été occupés cette fin de semaine
Par: Jean-Philippe Morin

L’incendie du 26 avril, dans le rang Sud, a détruit une embarcation. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’incendie du 26 avril, dans le rang Sud, a détruit une embarcation. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’incendie du 26 avril, dans le rang Sud, a détruit une embarcation. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’incendie du 25 avril, dans le « pit de sable », a été maîtrisé avant une propagation plus grande. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’incendie du 25 avril, dans le « pit de sable », a été maîtrisé avant une propagation plus grande. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’incendie du 25 avril, dans le « pit de sable », a été maîtrisé avant une propagation plus grande. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’incendie du 25 avril, dans le « pit de sable », a été maîtrisé avant une propagation plus grande. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le Service de protection et d’intervention d’urgence de Sorel-Tracy a été fort occupé lors du dernier week-end, alors qu’il est intervenu à quelques reprises pour des feux de broussailles.

Publicité
Activer le son

Les pompiers se sont d’abord rendus, le samedi 25 avril en fin d’après-midi, au bout du boulevard Poliquin, à l’intersection de la rue de la Sablière, dans un endroit isolé plus communément appelé le « pit de sable ». À leur arrivée, la douzaine de pompiers ont mis environ une heure à éteindre un feu de broussailles. La propagation a été évitée.

Puis le dimanche 26 avril, toujours en fin d’après-midi, les sapeurs se sont rendus dans le rang Sud, à Sainte-Victoire-de-Sorel, pour éteindre un autre feu d’herbes. Celui-ci s’est propagé jusqu’à une petite embarcation qui a été rasée par les flammes. L’intervention a duré environ 30 minutes.

Dans les deux cas, la cause demeure inconnue. « Impossible de savoir si c’est un mégot de cigarette ou simplement une cause naturelle. Le sol est très sec, puisqu’il n’y a pas eu beaucoup de pluie depuis la fonte des neiges. Les feux de broussailles sont donc plus fréquents à cette période-ci et c’est difficile de déterminer la cause exacte », explique Joël Lapointe, chef aux opérations du Service de protection et d’intervention d’urgence de Sorel-Tracy.

Il demeure interdit d’effectuer des feux à ciel ouvert à Sorel-Tracy et dans la MRC de Pierre-De Saurel, rappelle le Service. « Même s’il n’est pas question de feux à ciel ouvert dans ces deux incendies, il est important de rappeler ce message de prévention. Il faut éviter ça en cette période où le sol est très sec », conclut M. Lapointe.

image