20 août 2015
Les Polypus sont prêts à devenir une puissance
Par: Jean-Philippe Morin
Les Polypus juvéniles aspirent aux grands honneurs. | gracieuseté/Jean Bergeron

Les Polypus juvéniles aspirent aux grands honneurs. | gracieuseté/Jean Bergeron

Au football, Polypus a toujours rimé avec puissance. En cette 40e année de célébrations, les Polypus sont prêts à prouver que leurs succès ne sont pas prêts de s’estomper alors que s’amorce la saison 2015 le 28 août prochain.

Les Polypus juvéniles (4e et 5e secondaire) ont commencé à pratiquer le 14 août dernier, sous une chaleur suffocante, en vue de leur premier match de la saison le 28 août, à l’école Bernard-Gariépy, à 19h30. La détermination des joueurs y était, tout comme celle de l’entraîneur Harold Turbide, qui espère ramener un autre Bol d’Or à Sorel-Tracy.

« Cette équipe est très solide. Chez les cadets il y a deux ans, ces joueurs ont tout gagné ensemble. Ils ont toujours tout gagné. Ceci dit, ce n’est pas pareil dans le juvénile, il faudra travailler fort. Mais c’est une gang très particulière, en version améliorée du cadet il y a deux ans », souligne-t-il.

Selon M. Turbide, l’omniprésence de menaces à l’attaque pourrait faire craindre les équipes adverses.

« Au poste de porteur de ballon, avec Christopher Domond et Étienne Doyon, on est redoutable. Notre quart-arrière Emmery Snyder est solide. Notre ligne offensive est très homogène aussi. On n’a pas juste une cartouche dans notre fusil. Tout le monde peut faire mal. En défensive, les gars sont gros, imposants. La défensive va aussi faire son travail », souligne-t-il.

Les cadets aspirent aux grands honneurs

Du côté des Polypus cadets (2e et 3e secondaire), l’objectif reste le même que lors des années précédentes, soit de terminer premier ou deuxième afin de commencer les séries à la maison.

« On a de bons éléments à l’attaque, comme notre quart-arrière Chad St-Jean, les porteurs de ballon Julien Martel et Ivantoine Millette et nos receveurs. On a aussi une ligne offensive très homogène. En défensive, on a une bonne tertiaire et une bonne ligne. Il y a un peu de travail à faire à la position de linebacker, mais j’ai bien aimé ce que j’ai vu au printemps », explique l’entraîneur Harold Turbide.

Rappelons que les Polypus cadets ont remporté la ligue de printemps préparatoire à la saison.

La première partie de la saison est le 5 septembre, à 10h, à l’école secondaire Fernand-Lefebvre.

De la profondeur chez les benjamins

Les Polypus benjamins (6e année du primaire et 1re secondaire) tenteront, pour une quatrième année consécutive, de remporter les honneurs en division 3. Si le camp d’entraînement ne débute que le 22 août, la première partie locale aura lieu le 12 septembre, à 14h, à l’école secondaire Fernand-Lefebvre.

L’entraîneur René Jr Laferté a vu de quoi certains joueurs étaient capables le printemps dernier, mais le vrai test sera donné lors des pratiques avant la première partie.

« On a une grosse profondeur à toutes les positions. On a le luxe d’avoir des athlètes sur le banc. On a de grosses lignes avec du potentiel. Ce sont pas mal tous de nouveaux joueurs, alors on va avoir à les coacher », explique-t-il.

L’objectif? De jouer toutes les parties jusqu’à la fin, martèle l’entraîneur. « On joue six parties en saison régulière, la demi-finale et la finale. Notre objectif est de jouer les huit parties et de se rendre à la finale. Rendu là, si on perd la finale mais qu’on a tout donné, je serai content de mes gars. »

Les Polypus benjamins ont remporté les trois dernières finales contre Granby par un seul touché. Il y a quatre ans, c’est plutôt Granby qui avait remporté la finale par un touché contre Sorel-Tracy.

Un 40e anniversaire haut en couleurs

Quarante ans, ça se fête en grand. Le 5 septembre prochain, le football sorelois sera à l’honneur alors que des anciens entraîneurs et anciens joueurs des Polypus des 40 dernières années seront réunis le temps d’une journée et d’une soirée.

Dès 10h, le match d’ouverture des Polypus cadets aura lieu au terrain de l’école secondaire Fernand-Lefebvre, suivi du deuxième de la saison des Polypus juvéniles, à 13h30. Entre 200 et 300 personnes sont attendues lors de ce rassemblement, autant des entraîneurs que des joueurs.

« On va présenter les anciens coachs avant le match des juvéniles et les anciens joueurs à la demie du match des juvéniles. On a tellement eu de réponses positives des anciens. C’est une grosse journée en perspective », commente l’entraîneur-chef des Polypus cadets et juvéniles, Harold Turbide.

« Un ancien m’a dit qu’il allait venir de Toronto pour ce rassemblement, ajoute l’entraîneur des Polypus benjamins, René Jr Laferté. Ça risque d’être une belle fête pour tous. »

Après ce match, un méchoui est organisé pour tous les anciens sur le terrain de l’école Fernand-Lefebvre. Le billet est vendu au coût de 10$ pour la soirée.

image