22 octobre 2018
Les Polypus juvéniles ont eu chaud, mais passent en finale
Par: Jean-Philippe Morin

Les Polypus juvéniles ont imposé leur jeu physique contre l'école J-H Leclerc, le 19 octobre dernier. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus juvéniles de l’école Fernand-Lefebvre ont dû trimer dur pour venir à bout des Incroyables de l’école J-H Leclerc de Granby, le 19 octobre, en demi-finale de la division 2 à Sorel-Tracy. Même s’ils tiraient de l’arrière 13-7 en début de match, les hommes d’Harold Turbide sont parvenus à remonter la pente et à l’emporter 27-20.

Publicité
Activer le son

« C’était un très beau match de foot, très serré. Quand ils se sont fait refuser un touché, ça nous a redonné du pep. Les deux équipes ont travaillé fort et quand on a imposé notre jeu physique, on a pris le dessus. Ils sont quand même revenus et n’ont jamais abandonné. Le fait d’avoir perdu contre eux en demi-finale l’an dernier a fait en sorte qu’on est arrivés sur les talons un peu et qu’on était nerveux en début de match », souligne l’entraîneur-chef des Polypus, Harold Turbide.

Dans le journal La Voix de l’Est, l’entraîneur adverse parle de deux jeux serrés qui auraient dû tourner en faveur des Grabyens et leur donner 14 points. Harold Turbide admet qu’un des jeux était serré. « Ils ont fait une passe à l’arrière qui a été jugée passe par devant. C’était tight, mais l’arbitre a levé le bras tout de suite », explique-t-il.

Toujours dans l’article du quotidien, on y fait mention qu’un joueur des Polypus, en marge du match du 12 octobre contre Granby à Sorel-Tracy, aurait proféré des menaces de mort à un des joueurs des Incroyables. Des sanctions disciplinaires contre l’élève ont été portées par l’école et il a dû passer devant le comité de diligence du RSEQ, qui a jugé que l’école devait s’en occuper. Il a donc pu être à son poste pour la demi-finale.

La finale montérégienne du RSEQ aura donc lieu le vendredi 26 octobre, à 19h30, sur le terrain de l’école Fernand-Lefebvre. Les Polypus (7-0) affronteront l’école Jacques-Rousseau (6-1) de Longueuil, qui a perdu son seul match contre les Sorelois par la marque de 34-15. Le gagnant de ce match ultime aura rendez-vous avec les gagnants de la ligue de Québec en demi-finale du Bol d’Or.

image