10 septembre 2018
Les Polypus juvéniles misent sur leur physique
Par: Jean-Philippe Morin

Les trois équipes des Polypus démarrent leur saison en septembre. (Photo : archives/Pascal Cournoyer)

Malgré une fiche de sept victoires en autant de matchs l’an dernier, les Polypus juvéniles (4e et 5e secondaire) s’étaient inclinés à leur premier match de séries l’an dernier, contre Granby. L’entraîneur Harold Turbide veut tout faire pour éviter que la situation se reproduise cette année.

Après deux matchs sur la route à Saint-Jean-sur-Richelieu les 31 août et 7 septembre qui se sont soldées par des victoires de 27-13 et 42-0, les Polypus accueilleront la polyvalente Jacques-Rousseau le 14 septembre, sur son terrain de l’école secondaire Fernand-Lefebvre. L’objectif en ce début de saison est clair : terminer parmi les deux premières équipes sur huit afin d’obtenir l’avantage du terrain en première ronde.

« C’est toujours notre objectif chaque année et ça ne changera pas. On a une équipe de vétérans puisque l’an dernier, nous avions beaucoup de recrues dans le juvénile (25). Avec l’expérience acquise l’an dernier par ces joueurs, nos attentes sont élevées », avance Harold Turbide.

Selon lui, son équipe est équilibrée, autant à l’attaque qu’à la défense. Mais ce qui la distingue est son physique, estime l’entraîneur.

« On est très gros physiquement. Nos deux lignes, autant à l’offensive qu’à la défensive, sont presque de niveau collégial. Des gars de 6’6 » et 6’5 », on ne voit pas ça dans toutes les équipes », constate-t-il.

Une équipe jeune chez les cadets

L’an dernier, les Polypus cadets (2e et 3e secondaire) se sont inclinés en finale provinciale. Comme plusieurs vétérans ont gradué et ne sont plus avec la formation, il faudra peut-être s’attendre à une saison plus difficile.

« En même temps, on ne sait pas à quoi s’attendre, souligne l’entraîneur Harold Turbide. La saison se joue sur une longue période, c’est un processus de semaine en semaine. Oui on est en reconstruction puisque notre équipe est jeune, mais rien n’empêche qu’on puisse gagner plusieurs matchs et surprendre. »

L’objectif est de terminer parmi les quatre premières équipes sur les huit du circuit afin de faire partie des séries éliminatoires.

Le premier match des cadets a été remporté 22-13 le samedi 8 septembre, à Granby. Quant au premier match local, il aura lieu le samedi 15 septembre, à 10h sur le terrain de l’école secondaire Fernand-Lefebvre.

Un titre à défendre chez les benjamins

Malgré une saison régulière d’une victoire et cinq défaites, les Polypus benjamins (6e année du primaire et 1re secondaire) ont remporté, contre toute attente, leurs deux matchs de séries pour se sauver avec le titre en division 3. Cette année, l’entraîneur-chef Martin Roy mise sur une équipe avec plusieurs vétérans, ce qui lui permet de croire qu’une meilleure fiche en saison régulière est probable.

« En plus d’avoir une bonne base de vétérans à l’attaque, on a une grosse ligne offensive. Ça nous permet d’être optimistes et nous sommes plus avancés que nous l’étions à pareille date l’an dernier », souligne-t-il.

Martin Roy espère terminer l’année parmi les quatre meilleurs équipes en division 3, ce qui lui permettra de jouer les séries en division 2.

« On espère une fiche plus positive en saison que l’an dernier. En jouant en division 2 en séries, on va vraiment voir la progression de nos joueurs », conclut-il.

Les benjamins ont perdu leur premier match 21-0 le 9 septembre, à Saint-Hyacinthe. La première partie locale aura lieu le 15 septembre, à 10h, au terrain de l’école secondaire Bernard-Gariépy.

image