23 juin 2016
Les plaisanciers fautifs sous la loupe des policiers
Par: Julie Lambert
Moins d’une dizaine d’avertissements ont été faits auprès des plaisanciers profitant du beau temps sur les cours d’eau de la région depuis le début de l’été. | Photo: TC Média - Archives

Moins d’une dizaine d’avertissements ont été faits auprès des plaisanciers profitant du beau temps sur les cours d’eau de la région depuis le début de l’été. | Photo: TC Média - Archives

Depuis le début de la saison estivale, le beau temps a incité les plaisanciers à profiter des cours d’eau de la région. Malgré une grande fréquentation, peu d’entre eux ont reçu des constats d’infraction des policiers dans les dernières semaines.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Ingrid Asselin, seulement une dizaine d’avertissements ont été remis aux conducteurs de bateau qui ne respectaient pas les consignes, entre autres concernant l’équipement.

« Les policiers interpellent les conducteurs pour faire des vérifications soit avant qu’ils embarquent ou pendant leur sortie. Pour le moment, il n’y en a pas eu beaucoup », explique-t-elle.

Au cours de la saison 2015, les policiers de la région ont remis une quinzaine de constats d’infraction ainsi que 70 avertissements. Cela fait quelques années que la police mise sur sa campagne de sensibilisation intitulée Je reviens au quai en toute sécurité, explique Mme Asselin.

Les policiers surveillent particulièrement les plaisanciers ayant des connaissances déficientes en matière de conduite d’une embarcation et les comportements téméraires, ajoute-t-elle.

« Ces caractéristiques sont à l’origine de la plupart des collisions. La consommation d’alcool est également un élément surveillé par nos patrouilleurs. »

Même si la SQ ne dévoile jamais le nombre de sorties prévues au cours de la saison estivale, la policière assure que l’équipe de patrouilleurs nautique sera toujours aussi présente sur le territoire.

Des amendes salées sur l’eau
Infractions Montant de l’amende
– Conduire une embarcation sans avoir l’âge requis 250$
– Ne pas avoir à bord une preuve de compétence 250$
– Ne pas avoir à bord le permis d’embarcation de plaisance 250$
– Modifier, détériorer ou enlever le numéro de série de la coque 350$
– Utiliser un bâtiment de manière imprudente, sans y mettre le soin et l’attention nécessaires ou sans considération raisonnable pour autrui 350$
– Utiliser un bâtiment dont l’équipement de sécurité n’est pas en bon état de fonctionnement ou pas facilement accessible et prêt pour utilisation immédiate 200$
– Utiliser une embarcation de plaisance à propulsion humaine sans qu’il y ait à bord un vêtement de flottaison individuel (VFI) ou un gilet de sauvetage de la bonne taille pour chaque personne 200$ plus 100$ pour chaque VFI ou gilet de sauvetage manquant
– Utiliser un bâtiment à propulsion mécanique non pourvu d’un silencieux en bon état de fonctionnement 250$
– Utiliser un bâtiment de façon non sécuritaire 500$
Source : Cartebateau.com
image