1 mars 2021
Les personnes de 80 ans et plus invitées à se faire vacciner dès le 2 mars
Par: Jean-Philippe Morin

Le Complexe 180 de Sorel-Tracy a déjà accueilli des personnes désirant se faire vacciner la semaine dernière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les personnes de la région âgées de 80 ans et plus peuvent prendre rendez-vous dès demain, le 2 mars, pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Publicité
Activer le son

La façon la plus simple est de prendre rendez-vous au Québec.ca/vaccinCOVID. Les gens qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser peuvent composer le 1 877 644-4545 pour recevoir du soutien.

Rappelons qu’il est inutile de se présenter dans un centre de vaccination comme le Complexe 180 de Sorel-Tracy sans rendez-vous ou sans faire partie des clientèles invitées à se faire vacciner. Le vaccin est offert selon l’ordre de priorité déterminé par le Comité sur l’immunisation du Québec afin de protéger en priorité les personnes les plus vulnérables à la COVID-19. Ultimement, toutes les personnes qui le désirent pourront recevoir le vaccin gratuitement.

Rappelons que les personnes de 85 ans et plus étaient invitées à prendre rendez-vous depuis le 25 février dernier.

« La campagne va bon train en Montérégie même si la vaccination de certains des groupes prioritaires débute un peu plus tard dans notre région que dans la métropole. Il faut préciser qu’en raison de leur situation épidémiologique, Montréal et Laval ont reçu proportionnellement plus de vaccins que les autres régions, ce qui explique cet écart », précise Dre Julie Loslier, directrice de santé publique de la Montérégie.

Jusqu’à maintenant, 54 755 Montérégiens ont été vaccinés. La vaccination se poursuit actuellement auprès des travailleurs de la santé prioritaires et des gens qui habitent dans les résidences pour aînés (RPA). La vaccination de la population âgée de 85 ans et plus a débuté. Elle se poursuivra avec une plus grande intensité à compter du 11 mars, alors que la région recevra davantage de doses de vaccins.

« Le déploiement de la campagne de vaccination auprès de la population nous donne beaucoup d’espoir dans la lutte contre cette pandémie. Même après avoir reçu le vaccin, les gens devront demeurer vigilants puisque le vaccin prend plusieurs semaines avant d’être efficace. Le virus circule encore, des variants plus contagieux ont été identifiés au Québec. Nous devons donc continuer à suivre les mesures de santé publique pour continuer à protéger les personnes les plus vulnérables », ajoute Dre Loslier.

Pour des détails concernant cette campagne : https://www.santemonteregie.qc.ca/vaccination-contre-la-covid-19-en-monteregie

À lire aussi: Seulement 15 cas actifs de COVID-19 dans la région

image