27 juin 2018
Les pêcheurs de Sainte-Anne-de-Sorel restent avec l’AFC du lac Saint-Pierre
Par: Sarah-Eve Charland
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Les pêcheurs de la région choisissent de suivre le plan de restructuration de l'AFC du lac Saint-Pierre. (Photo : Archives)

L’Association des chasseurs et pêcheurs de Sainte-Anne-de-Sorel a choisi de rester au sein de l’Aire faunique communautaire (AFC) du lac Saint-Pierre malgré les tensions au sein de l’organisme dans les derniers mois.

L’AFC avait élaboré un plan de restructuration et changé la constitution du conseil d’administration après avoir fait face à des critiques de pêcheurs. Le nombre d’administrateurs est passé de 22 à 10. L’AFC offre maintenant la possibilité à l’Association des chasseurs et pêcheurs de Sainte-Anne-de-Sorel de siéger au sein du conseil d’administration.

En réunion le 13 juin, les membres de l’Association ont choisi à la majorité de demeurer au sein de l’organisme.

« L’AFC est là pour rester. Si on était absent du conseil d’administration, ça nous empêchait de faire valoir les intérêts des pêcheurs sportifs. Ce sera aussi un moyen d’obtenir des subventions pour des projets en faveur des pêcheurs sportifs », souligne le président de l’Association, Martin Guimond.

L’Association des chasseurs et pêcheurs de Sainte-Anne-de-Sorel avait notamment manifesté des insatisfactions sur la gestion de l’AFC au cours des derniers mois. Une pétition a circulé cet hiver. Près d’une centaine de personnes ont manifesté une frustration. Les pêcheurs dénonçaient entre autres devoir payer un permis de pêche supplémentaire, de 25$, pour une saison de pêche raccourcie. Depuis 2009, la saison de pêche a été réduite de deux semaines à l’automne.

image