14 décembre 2016
Les organisateurs peuvent maintenant l’imaginer
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin et le président du c.a. du Festival de la gibelotte Benoît Lefebvre en sont venus à une entente, le 7 décembre. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin et le président du c.a. du Festival de la gibelotte Benoît Lefebvre en sont venus à une entente, le 7 décembre. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Forts du support financier de la Ville de Sorel-Tracy et de la MRC de Pierre-De Saurel, les organisateurs du Festival de la gibelotte sont déjà à imaginer la 40e édition de la grande fête régionale, a confirmé son président Benoit Lefebvre.

À lire aussi: Le Festival de la gibelotte se tiendra du 7 au 15 juillet 2017

Elle se déroulera, rappelle-t-il, du 7 au 15 juillet, au centre-ville de Sorel-Tracy. Il s’agit de la 40e édition puisque la 39e, qui a eu lieu en 2016, n’a eu qu’un événement à l’horaire, la course du Festival, le 6 juillet.

Au partage des tâches, il s’est réservé la quête de financement qui peut venir de subventions, de commandites ou de contributions.

« On compte bien disposer de 550 000$ à 600 000$ pour organiser un festival de qualité. Il s’agit de la moitié du budget de la dernière édition tenue en 2015 (1,3 M$). Un défi qui nous motive grandement parce que l’on est conscient que c’est important pour la région. C’est notre contribution à sa qualité de vie. On cherchera à faire une fête où il y aura de la nouveauté dans la continuité », décrit-il.

La Ville lui versera 140 000$. La MRC de Pierre-De Saurel y contribuera pour un an, un montant qu’elle rendra public en janvier.

Pas à pas

Le Festival devrait être en mesure, à la fin du mois, d’avoir conçu l’aménagement des lieux, dit-il. Puis en mars-avril, de rendre publiques les grandes lignes de cette édition, ajoute-t-il.

Le comité directeur tiendra cette semaine même une rencontre avec les gens qui avaient montré leur intérêt à devenir bénévoles au sein de l’organisme pour la tenue du Festival.

« On veut mesurer leur niveau d’intérêt, dans quelles activités ils désireraient s’impliquer », spécifie M. Lefebvre.

Chaque dossier a été distribué et a déjà sa to do list définie. Il y travaille avec une équipe actuellement composée de Mario Fortin, Éric Champagne, Nicolas Tabah, Sylvio Bouchard, René Cournoyer ainsi que les conseillers municipaux Jocelyn Mondou et Patrick Péloquin.

Il compte bien déposer les états financiers de l’organisme et recruter trois autres membres lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme qui se tiendra en janvier prochain.

À date, il appartiendra à l’équipe de définir la programmation, dit M. Lefebvre.

« Nous comptons bien utiliser toutes les forces vives du milieu pour arriver à organiser une fête où conjuguer bénévolat, beauté des lieux et plaisir », conclut-il.

image