15 novembre 2018
Parc éolien Pierre-De Saurel
Les Municipalités se partagent 419 000$ pour six mois d’opération
Par: Jean-Philippe Morin

Les montants distribués aux 12 Municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel pour les mois de juillet à décembre 2017.

Les chèques pour la période de juillet à décembre 2017 ont été remis aux 12 Municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel, en séance du conseil le 14 novembre. Il s’agit des distributions, générées pour six mois d’opération du Parc éolien Pierre-De Saurel, remises en fonction de la richesse foncière uniformisée (RFU) de chaque municipalité.

En tout, 419 399,75$ ont été distribués, ce qui s’ajoute aux 475 286,22$ pour les six premiers mois de 2017. C’est donc dire que la MRC a distribué 894 685,97$ pour l’année 2017.

Sorel-Tracy est la ville qui récolte le plus avec 254 839,02$ pour les mois de juillet à décembre puisqu’elle représente environ 60% de la richesse foncière uniformisée de la MRC de Pierre-De Saurel. En ajoutant les quelque 288 797,20$ pour les six premiers mois de 2017, c’est un montant de 543 636,22$ que la ville-centre a reçu en 2017.

Le citoyen Fernand Gignac a questionné le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, à ce sujet. Selon M. Gignac, la Ville de Sorel-Tracy avait promis 1,2 M$ en distributions par année pendant 20 ans.

« On a promis une moyenne de 1,2 M$ sur 20 ans, nuance M. Péloquin. Les montants sont toujours plus bas lors des premières années. À partir de la neuvième, dixième ou onzième année, dans ces coins-là, ce sera exponentiel, peut-être 30% plus élevé puisqu’on doit payer une réserve et des intérêts en ce moment. Sur 20 ans, on atteindra cette moyenne de 1,2 M$ par année. »

« Il était prévu que pour les deux ou trois premières années, on ne retire pas un sou du parc éolien. On a quand même réussi à redonner un montant aux Municipalités », renchérit le maire de Massueville, Denis Marion.

Autres décisions

Parmi les autres décisions prises en séance ordinaire le 14 novembre, les maires de la MRC de Pierre-De Saurel ont accordé une contribution de 250$ au Groupe de ressources techniques en habitation de Sorel (GRTHS) pour la tenue d’une fête de Noël le 9 décembre.

La MRC a octroyé un contrat de broyage de branches à l’écocentre régional à l’entreprise Broyage mobile Estrie, plus bas soumissionnaire conforme, au coût de 68 985$ taxes incluses.

La plus importante dépense aura été l’octroi à l’Association coopérative de Taxi Sorel-St-Joseph-Tracy du contrat relatif à la fourniture de service par taxi pour le transport collectif de Taxibus et le transport adapté au montant de 3 279 988,40$ (taxes incluses) pour une durée de cinq ans.

La MRC a aussi mandaté l’entreprise Révolution Environnemental Solutions LP pour le contrat de collecte, transport et traitement des résidus domestiques dangereux au montant de 129 626,35$ (taxes incluses) pour une durée de cinq ans.

L’entreprise GDX Bureautique, plus basse soumissionnaire conforme, a été choisie par les maires pour un contrat de location crédit-bail de trois imprimantes multifonctions avec entretien de type coût par page au montant de 48 066,16$ (taxes incluses) pour une durée de 5 ans.

Au sujet de la gestion des cours d’eau, la MRC a octroyé à l’entreprise Béton Laurier inc., plus bas soumissionnaire conforme, le contrat d’entretien du ruisseau du Marais (C1214) au montant de 482 521,33$ (taxes incluses).

Les maires ont finalement annulé un projet de passerelle prévu à la Maison du marais à Sainte-Anne-de-Sorel en raison d’un coût trop élevé des soumissions. Ce projet était financé en partie par le Fonds de développement du territoire, mais le coût ne respectait pas les exigences des maires. La somme avancée à la Société d’aménagement de la baie Lavallière pour ce projet a été remboursée à la MRC.

image