21 avril 2017
Les municipalités riveraines ne s’inquiètent pas du haut niveau d’eau du fleuve
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le niveau d'eau était à son plus haut à Sainte-Anne-de-Sorel il y a quelques jours. | Photo: TC Média - Archives/Pascal Cournoyer

Le niveau d'eau était à son plus haut à Sainte-Anne-de-Sorel il y a quelques jours. | Photo: TC Média - Archives/Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau dans certains secteurs de Sainte-Anne-de-Sorel est haut mais ne semble pas inquiéter outre mesure. | TC Média - Pascal Cournoyer, Pascal Cournoyer

Le niveau d’eau du fleuve est gonflé par la fonte des neiges et les pluies abondantes enregistrées au cours des derniers jours. Mais il ne menace pas outre mesure les municipalités de Sainte-Anne-de-Sorel et d’Yamaska.

C’est ce qu’estiment le maire de Yamaska, Louis R. Joyal et le directeur général de Sainte-Anne-de-Sorel, Maxime Dauplaise, vendredi matin. Tous deux attribuent au haut niveau d’eau du fleuve les inondations qu’ils enregistrent sur leur territoire.

Contrairement à l’habitude, les problèmes ne viennent pas de la rivière Yamaska, explique M. Joyal. « Mais il faudrait que le niveau du fleuve baisse de trois pieds pour que tout revienne à la normale à la Pointe-du-Nord-Est toujours inondée. »

Ailleurs, l’eau ne pose pas d’entrave à la circulation. « Le pont de l’île est toujours à découvert. C’est sur la Pointe-du-Nord-Est qu’il est impossible de circuler si on n’a pas un gros pick-up. Cette semaine, il y avait même des arbres sur la route, mais l’eau les a finalement déplacés », poursuit-il.

La municipalité ne prend donc pas de mesures particulières pour l’instant, précise le maire. « Dès que le niveau du fleuve baissera, tout rentrera dans l’ordre », conclut-il.

Douze citoyens affectés à Sainte-Anne-de-Sorel

À Sainte-Anne-de-Sorel, une douzaine de citoyens habitant sur les îles d’Embarras et Aux Fantômes ne peuvent encore se rendre à la maison par la route.

« Ils doivent chausser des bottes et marcher ou emprunter un canot pour entrer chez eux, comme c’est le cas presque chaque année », explique M. Dauplaise.

Leur maison est d’ailleurs construite sur pilotis et ils n’ont donc pas de sous-sol inondés, précise-t-il.

Le niveau du fleuve varie de jour en jour. Le 19 avril, il avait baissé de six pouces. Le lendemain, il a remonté de trois. Une situation qui pourrait se maintenir encore une dizaine de jours, croit-il.

M. Dauplaise rappelle que les Saints-Annois sont habitués à ces situations puisque le fleuve atteint souvent une telle hauteur.

« Nous avons un printemps qui s’étire et le niveau du fleuve est beaucoup affecté par les affluents que sont le Richelieu et la rivière Outaouais. Il semble bien que la Rive-Sud est cette année beaucoup moins affectée que la Rive-Nord où on enregistre d’importantes inondations », commente-t-il.

La municipalité surveille la situation de près. Elle continue à distribuer des poches et du sable, au garage municipal, aux citoyens qui voudraient mieux protéger leur propriété.

En veille à Sorel-Tracy

Le 21 avril, la ville de Sorel-Tracy ne s’inquiétait pas non plus du niveau d’eau. « Notre comité de sécurité civile ne voit rien d’alarmant pour le moment sur notre territoire. Mais il est effectivement en état de veille », assure le porte-parole de la Ville, Louis Latraverse.

Sur le site Vigilance de la Sécurité publique du Québec, on enregistre une baisse du niveau du fleuve à la hauteur de Sorel et du lac Saint-Pierre. Mais on peut remarquer une hausse du niveau de la rivière Richelieu à la hauteur de Saint-Jean-sur-Richelieu.

image