14 mars 2016
Les motoneigistes dressent un bilan positif malgré la courte saison
Par: Sarah-Eve Charland
Malgré des températures peu clémentes, les motoneigistes ont tout de même connu une belle saison. | TC Média - Archives

Malgré des températures peu clémentes, les motoneigistes ont tout de même connu une belle saison. | TC Média - Archives

Même si la température n’a pas été au rendez-vous pour les motoneigistes, le Club des neiges dresse un bilan positif de la dernière saison.

Publicité
Activer le son

« Les températures n’ont pas été de notre bord. C’est décevant pour nos membres. C’est une courte saison, mais une belle saison. Les bénévoles se sont impliqués. Tout le comité exécutif a mis la main à la pâte. J’ai une très bonne équipe », affirme le président du Club des neiges, Sylvain Salvas.

Étant donné la saison écourtée, l’entretien des pistes a engendré des coûts moindres cette année, ce qui a permis de redresser les finances du Club, ajoute M. Salvas sans donner de chiffres précis.

Rappelons que la construction d’un garage et plusieurs dépenses s’y rattachant ont mis la situation financière du Club des Neiges Sorel-Tracy en péril l’année dernière.

@ST:Nouveau tracé à Sainte-Anne-de-Sorel

@R:Le nouveau tracé menant à la rue Avelin-Péloquin à Sainte-Anne-de-Sorel, qui permet de réduire la vitesse des motoneigistes, a eu des effets positifs, assure M. Salvas. Ce nouveau tracé en courbe a été aménagé en raison de plaintes de résidents du secteur qui considéraient que les motoneigistes circulaient à trop grande vitesse dans ce secteur.

« Le tracé a été apprécié. On a eu de bons commentaires. Je remercie les motoneigistes qui ont été très respectueux envers les résidents du secteur. »

Les agents de surveillance de sentiers du Club des Neiges Sorel-Tracy et la Sûreté du Québec ont la responsabilité de faire respecter le règlement. Des amendes entre 150$ et 300$ peuvent être remises aux conducteurs fautifs. Le Club des neiges n’a émis aucune contravention.

La Sûreté du Québec (SQ) n’a pas été en mesure d’estimer le nombre de contraventions remises au cours de l’hiver. Le porte-parole, François Monetta, affirme toutefois qu’il est difficile d’estimer véritablement les effets des nouvelles mesures.

« Il n’y a pas eu d’achalandage en raison de la courte saison et du peu de neige. Pour voir les effets, il faudra attendre une saison plus achalandée », croit-il.

La SQ n’a enregistré aucune collision mortelle ni avec blessé grave en Montérégie au cours de l’hiver. Au Québec, la SQ a dénombré 20 collisions qui ont causé 20 décès, incluant l’accident mortel tragique à Pierreville qui a eu lieu en janvier.

image