17 juillet 2019
Pour la Fondation du cancer du sein du Québec
Les motocyclistes de la Ride de filles de passage au Gib Fest
Par: Katy Desrosiers
L’arrivée des motocyclistes s’est faite vers 17 h 30 à la salle Jani-Ber. 
Photo gracieuseté

L’arrivée des motocyclistes s’est faite vers 17 h 30 à la salle Jani-Ber. Photo gracieuseté

Plus de 270 participantes ont pris part à la 11e édition de la randonnée à moto Ride de Filles au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec, qui s’est déroulée le samedi 13 juillet. Le parcours a débuté à Saint-Bruno, pour se terminer à Sorel-Tracy. L’activité a clôturé la 42e édition du Gib Fest.

« Ç’a été une journée remplie d’émotion. […] tout au long du parcours, les gens les attendent, ils les applaudissent. Ils reconnaissent ces femmes qui lèvent des fonds pour le cancer du sein », souligne la vice-présidente développement, partenariats et alliances stratégiques pour la Fondation du cancer du sein du Québec, Karine-Iseult Ippersiel.

Chacune des femmes inscrites a amassé des fonds pour la cause. Cette année, l’objectif était de dépasser le demi-million de dollars global amassé depuis la création de l’événement il y a une dizaine d’années par Sylvie Brisebois.

En date du 13 juillet, soit la journée de l’événement, un montant de 112 500 $ avait été amassé pour la campagne 2019, ce qui porte le montant total amassé depuis la création de la Ride de Filles à environ 571 000 $.

Mme Ippersiel a confirmé qu’il y aura une autre Ride de Filles l’an prochain, mais que le parcours sera différent comme il est modifié chaque année.

Accueil chaleureux à Sorel-Tracy

Le dernier arrêt de la journée était Sorel-Tracy, où les participantes ainsi que toute l’équipe les accompagnant sur la route ont pu souper. Lors du rassemblement, le maire de la Ville, Serge Péloquin ainsi que l’organisation du Gib Fest, ont remis un montant de 7500 $ pour la cause.

Lulu Hugues, participante et porte-parole de l’événement, devait donner un concert accompagnée de plusieurs chanteurs et musiciens québécois et du groupe Les Pornflakes pour clôturer le Gib Fest. Cependant, en raison de la mauvaise température, le spectacle a finalement dû être annulé.

Selon Mme Ippersiel, une personne sur huit, homme ou femme, aura un diagnostic de cancer du sein au cours de sa vie. Ce sont environ 6500 femmes et 200 hommes qui reçoivent un diagnostic chaque année au Québec. Le taux de survie s’améliore depuis 25 ans. Il est maintenant de 88 %. Elle affirme que pour la fondation, il est important que les dons récoltés ici demeurent au Québec pour aider la recherche, mais aussi pour venir en aide financièrement aux personnes atteintes et leur entourage.

Les gens intéressés peuvent continuer de donner jusqu’à la fin de l’été sur le site web ridedefille.org.

image