12 juillet 2018
Nouvelle usine de 87 M$ sur le boulevard Fiset
Les Mini Babybel seront produits à Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland

L'usine permettra la création de 144 emplois à Sorel-Tracy. (Photo : gracieuseté)

La présidente de Bel Canada, Catherine Thomas, se réjouit de lancer la construction de la première usine de production des Mini Babybel au Canada. (Photo : Sarah-Eve Charland)

Un projet de 87 M$ permettra la création de 144 emplois à Sorel-Tracy. L’entreprise Bel Canada produira exclusivement ses fromages Mini Babybel dans une nouvelle usine qui sera en opération en 2019, sur le boulevard Fiset.

Ces fromages étaient produits en Europe et aux États-Unis. « On localise au Québec et à Sorel-Tracy des produits qui étaient importés auparavant. Ça va nous permettre d’optimiser nos ventes au Canada et de simplifier l’accès au marché canadien. […] S’installer au Québec, c’est aussi s’installer dans la principale région de production du lait où il y a une expertise forte dont nous avons besoin pour notre projet », affirme la présidente de Bel Canada, Catherine Thomas.

La construction de l’usine est déjà débutée sur les terrains près de l’usine de Riviera. La mise en opération s’effectuera progressivement dès le deuxième semestre de 2019. Le recrutement commencera dès cet automne.

« On a bénéficié d’un excellent d’accueil de la part de la municipalité. La proximité avec Riviera nous ouvre la possibilité d’une synergie industrielle qui intéresse les deux entreprises et qui permettra de démarrer plus vite ce projet », ajoute Mme Thomas.

Une synergie entre deux entreprises

La proximité avec Riviera a joué un rôle important dans le choix de Sorel-Tracy pour y construire cette usine. Cette synergie se traduira par un partenariat pour la réception du lait et le traitement des résidus laitiers, notamment.

« C’est une pérennité pour l’entreprise familiale. C’est vraiment intéressant. On n’est pas compétiteur. On est dans l’ultra frais, de yogourt ou de fromage, de gros format. Eux , c’est plutôt dans des produits collation. Babybel n’est pas un nouveau produit, c’est déjà existant », mentionne le président de Riviera, Alain Chalifoux.

L’annonce est importante pour Bel Canada, poursuit Catherine Thomas, puisqu’il s’agit de la première usine de production au Canada pour l’entreprise.

« Nous allons devenir un transformateur laitier québécois et canadien à part entière. Cette usine va intégrer toute l’expertise industrielle du groupe Bel pour assurer une production qui répondra aux hauts standards de qualité, de sécurité alimentaire et de performance environnementale. L’expertise industrielle prend totalement son sens pour un produit Mini Babybel qui relève d’un savoir-faire technologique et d’une ingénierie très spécifique », souligne la présidente de Bel Canada.

Une aide gouvernementale

Le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, a annoncé une aide financière de 20 M$, dont 15 M$ en prêt et 5 M$ en subventions.

La députée de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan, a annoncé une aide financière du ministère du Développement économique Canada de 2,7 M$.

image