8 juillet 2020
Les Marlins visent haut à leur 10e saison
Par: Katy Desrosiers

La recrue Tristan Grenier est venue se greffer à un noyau bien établi chez les Marlins de Sorel-Tracy. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Indians de Granby ont gâché la partie d’ouverture locale des Marlins et du joueur-entraîneur Francis Simard (photo), le 1er juillet. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Vaincus à leur quatre dernières saisons en demi-finale contre les éventuels champions, les Marlins de Sorel-Tracy entament leur 10e saison dans la Ligue de baseball senior de la Vallée-des-Forts (LBSVF) avec la confiance affichée de se rendre jusqu’au bout cette année.

Publicité
Activer le son

« Quatre ans consécutifs à se faire battre par les champions… disons qu’on veut atteindre la finale cette année. C’est l’objectif ultime », révèle le joueur-entraîneur Francis Simard.

Le premier objectif demeure de terminer parmi les cinq premières équipes au classement de la saison régulière. Avec 11 équipes dans la LBSVF, les cinq premières passent directement en première ronde, tandis que les six dernières doivent disputer une ronde éliminatoire en format 2 de 3 afin de décrocher une des trois dernières places donnant accès aux séries.

« Ce serait une bonne façon de ménager nos lanceurs, surtout que dans une ronde 2 de 3, tout peut arriver », analyse M. Simard.

Mélange de jeunes et de vétérans

L’ajout de Tristan Grenier vient solidifier le noyau déjà bien établi chez les Marlins de Sorel-Tracy, explique Francis Simard. L’an dernier, avec l’ajout de quelques jeunes joueurs, l’équipe a terminé au deuxième rang en saison régulière grâce à une fiche de 17 victoires et cinq défaites.

« On a de très bons jeunes talentueux qui se sont joints à nous et Tristan vient compléter ça. On a aussi plusieurs bons vétérans et c’est le fun de voir le mariage de deux générations de joueurs, qui ont tout gagné dans le junior à des moments différents, d’unir leurs forces dans le senior pour le 10e anniversaire des Marlins », illustre-t-il.

La perte de quelques bons lanceurs pourrait toutefois rendre le parcours des Sorelois un peu plus ardu, admet le joueur-entraîneur. « On va piger dans nos ressources à l’interne. Les gars vont lancer en comité et ceux qui ont moins lancé dans les dernières années vont être appelés à contribuer cette année. »

Une victoire et une défaite en lever de rideau

Les Marlins ont déjà disputé deux de leurs 16 matchs à l’horaire, la semaine dernière. Ils ont d’abord gagné 8-3 à Beauharnois contre les Jays le dimanche 28 juin.

« Tout a bien été, on était prêts. Notre bâton a résonné, notre défensive a été impeccable et nos lanceurs ont très bien fait », résume Francis Simard.

Lors de la partie d’ouverture locale au stade René-Saint-Germain, le 1er juillet, les Sorelois se sont toutefois inclinés 7-0 contre les Indians de Granby.

« Le score ne reflète pas la partie parce qu’on a été dans le coup jusqu’en dernière manche. On n’a vraiment pas frappé (seulement deux coups sûrs en septième manche), mais il faut donner le crédit à leurs lanceurs et leur défensive, qui nous ont coupés les jambes chaque fois qu’on avait de l’espoir », explique-t-il.

Francis Simard s’est dit encouragé par les six lanceurs qui ont été employés lors des deux premiers matchs de l’année. Marc-André Champagne a récolté la victoire à Beauharnois, tandis que Tristan Grenier, malgré une belle performance, a subi la défaite face aux Indians.

Les Marlins disputeront leur prochaine partie ce jeudi 9 juillet, à Saint-Bruno, contre les champions en titre, les Pirates. Leur prochaine partie locale aura lieu le lendemain, le vendredi 10 juillet, à 20 h, au stade René-Saint-Germain contre les Brewers de Drummondville.

image