10 septembre 2015
Les Marlins mordent encore la poussière en première ronde
Par: Julie Lambert
Les Marlins ont tout fait pour arrêter les Royals en première ronde, mais en vain. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Les Marlins ont tout fait pour arrêter les Royals en première ronde, mais en vain. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

L’histoire se répète encore une fois pour les Marlins de Sorel-Tracy qui, pour une quatrième année consécutive, ne sont pas parvenus à franchir la première ronde des séries.

Les Sorelois, malgré une fiche de 14-12 et le deuxième rang de la division Est de la Ligue de baseball senior de la Vallée-des-Forts (LBSVF), se sont inclinés contre les Royals de Varennes (12-14) au premier tour des séries en cinq matchs.

Pourtant, les Marlins avaient remporté les deux premiers matchs de façon convaincante de la série 3 de 5, mais ils se sont inclinés dans les trois autres par des scores serrés. Le joueur-entraîneur Francis Simard explique mal ces revers qui se répètent d’une année à l’autre.

« La partie #4 de la série résume nos dernières années : on a mieux joué qu’eux, mais on a réussi à perdre. On avait le talent pour y arriver. On dirait qu’il y a une malédiction contre nous, de la magie noire! Un jour, notre tour viendra », résume-t-il.

En saison régulière, les Marlins ont pourtant lutté pour la première place de la division jusqu’aux dernières semaines du calendrier contre les Tigers de Drummondville.

« On s’est battu jusqu’à la fin et on a obtenu l’avantage du terrain en séries, c’était notre objectif de départ », analyse Simard.

Contrairement à la saison 2014, l’offensive a résonné cette année, se classant même en première position dans plusieurs colonnes de statistiques. En séries, l’histoire s’est répétée grâce à un apport de 38 points en 5 matchs. Les lanceurs ont aussi fait leur travail en saison, mais ce fut plus difficile en séries.

Maintenant que la saison s’est terminée prématurément, les Marlins vont se préparer pour une 6e saison dans la LBSVF en 2016. « L’an prochain, l’équipe va beaucoup se ressembler. On n’entrevoit pas de changements drastiques. C’est certain qu’on va passer la première ronde », conclut-il.

image