31 août 2016
Les Marlins balaient les Expos en première ronde
Par: Julie Lambert
Une partie de l’édition 2016 des Marlins. | Photo: gracieuseté

Une partie de l’édition 2016 des Marlins. | Photo: gracieuseté

Il aura fallu un joueur junior de 19 ans pour sortir les Marlins de Sorel-Tracy de la guigne de la première ronde. Pour la première fois de leur courte histoire de six ans, l’équipe de baseball senior sera de la demi-finale de la Ligue de baseball senior de la Vallée-des-Forts (LBSVF) grâce à un balayage contre les Expos de Varennes le week-end dernier.

« Ça fait cinq ans qu’on attendait ce moment. Depuis quelques années, on est passé près et on n’a pas été chanceux, mais on a décidé d’avoir une approche différente cette saison en ne se mettant pas de pression », commente le joueur-entraîneur Francis Simard, en faisant référence aux défaites de la première ronde lors des matchs ultimes des dernières saisons.

Dans cette série 3 de 5, les Marlins et les Expos sont sortis affamés et se sont livrés une guerre de tranchées. Dans ces rencontres prévues de sept manches, les Marlins ont d’abord remporté le premier match 5-4 en prolongation, en fin de huitième manche, à domicile le mercredi 24 août.

Puis les Sorelois ont difficilement gagné le deuxième match 4-3, à Varennes, le vendredi 26 août, grâce à deux points en début de septième manche.

Lors du troisième match, le dimanche 26 août à Varennes, la marque était de 5-5 en dixième manche lorsque la pluie a inondé le terrain. La rencontre a donc repris en 10e manche le lendemain, à Sorel-Tracy. Les Marlins ont finalement gagné ce match 7-5 en 11e manche.

Le lanceur de 19 ans Alex Parent, qui évolue aussi avec les Survenants de Sorel-Tracy au niveau junior, a récolté les trois victoires de la série au monticule grâce à trois interventions en relève.

« C’était le joueur-clé de la série. Il est toujours arrivé au monticule quand on était à égalité ou qu’on tirait de l’arrière et il a fermé les livres chaque fois. Il n’a accordé aucun point en une dizaine de manches, c’était très beau le voir lancer », souligne Francis Simard.

« Tout le monde a contribué, renchérit-il. Que ce soit pour un vol de but opportun, un coup sûr important, un beau jeu défensif ou un gros retrait au bâton pour nos lanceurs, tous les joueurs ont apporté leur grain de sel à ces victoires. »

Contre les champions

La tâche ne s’annonce toutefois pas facile pour les Marlins, qui affronteront les Tigers de Drummondville lors de la prochaine ronde. Les champions en titre de la LBSVF ont récolté une impressionnante fiche de 21 victoires et 3 défaites en saison régulière, contrairement aux Marlins qui ont conclu la saison avec 12 gains et 12 revers.

En saison, les Marlins ont été battus à quatre reprises par les Tigers (6-2, 7-1, 10-0 et 25-3).

« Avec le baseball qu’on a joué en fin de saison, on ne voit pas pourquoi on ne peut pas les battre. Dans les deux parties en fin de saison, ça ne voulait plus rien dire et de leur côté, ils ont gagné leur série de peine et de misère contre les Giants en quatre matchs très serrés. Nous sommes confiants en nos moyens », lance Francis Simard, qui espère avoir un bon appui de la foule à Sorel-Tracy.

« On a eu notre meilleure foule de la saison au dernier match contre les Expos, on veut que ça se transpose dans cette série. À Drummondville, ils ont l’appui de leurs partisans et on sait que c’est la même chose à Sorel », conclut le joueur-entraîneur.

Horaire de la série

– Vendredi 2 septembre, Drummondville, 20h

– Lundi 5 septembre, Sorel-Tracy, 20h15

– Mercredi 7 septembre, Drummondville, 20h

– Jeudi 8 septembre (si nécessaire), Sorel-Tracy, 20h

– Vendredi 9 septembre (si nécessaire), Drummondville, 20h

image