12 avril 2018
Cartographie des zones de glissement de terrain
Les maires expriment leur désaccord envers le gouvernement
Par: Jean-Philippe Morin

Gilles Salvas est le maire de Saint-Robert et préfet de la MRC de Pierre-De Saurel. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les conseillers régionaux de la MRC de Pierre-De Saurel ont adopté une résolution afin d’exprimer leur désaccord aux ministères impliqués dans la nouvelle cartographie des zones à risque de glissement de terrain.

Les ministères des Affaires municipales, des Transports et de la Sécurité publique ont prévu venir rencontrer les élus, les directeurs généraux et les inspecteurs municipaux pour leur expliquer la nouvelle cartographie des zones à risque de glissement de terrain. Ensuite, la MRC devra adopter cette carte en résolution, puis la présenter à ses citoyens.

Ce que la MRC espère, c’est plutôt une rencontre préalable entre les citoyens et les représentants du ministère.

« Ce n’est pas la première fois qu’on demande ça; on se bat depuis février, s’insurge le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas. Si on l’adopte, les citoyens n’auront plus leur mot à dire et plus rien ne pourra changer dans la carte. On veut qu’ils viennent la présenter au public d’abord, et si les citoyens n’ont pas d’objection, on va l’adopter. En ce moment, c’est pas ça qui est sur la table. »

Selon le ministère, cette façon de fonctionner est la même partout. Deux rencontres sont prévues début mai avec les maires, directeurs généraux et inspecteurs; une pour le bassin versant de la Richelieu et une autre pour le bassin versant de la Yamaska.

« De notre côté, on tient à notre demande. C’est pourquoi la résolution a été adoptée le 11 avril », conclut Gilles Salvas.

À lire aussi:
Cartographie des glissements de terrains: une rencontre aura lieu entre les maires et le gouvernement
Zones à risque de glissement de terrain: des rencontres informatives exigées par les maires

image