12 mai 2017
Les Filles du Roy de retour à Sorel-Tracy le 11 juin
Par: Deux Rives
Sur la photo, Michelles Desfonds qui personnifie Marie-Chapdeleine de Chevrainville, Fille du Roy qui est venue s’installer à Sorel-Tracy en 1675 | Archives

Sur la photo, Michelles Desfonds qui personnifie Marie-Chapdeleine de Chevrainville, Fille du Roy qui est venue s’installer à Sorel-Tracy en 1675 | Archives

Les Filles du Roy seront présentes à Sorel-Tracy, dans le cadre du 375e anniversaire de la ville, le 11 juin.

La Société historique Pierre-De Saurel et la Société d’histoire des Filles du Roy du Québec ont organisé la journée. Les Filles du Roy seront accueillies par le seigneur, Pierre de Saurel et la seigneuresse, Catherine Legardeur. En matinée, elles tiendront leur assemblée générale annuelle dans les locaux de la Société historique Pierre-de-Saurel.

Une plaque commémorative sera dévoilée. Il y aura le lancement du livre « Le pays des Filles du Roy, au confluent du Saint-Laurent et de la Richelieu, Tome 2 ».

La population est invitée à participer aux activités de commémoration, à compter de 13h30, au kiosque du parc Regard sur le Fleuve (près du Biophare). Les Filles du Roy y seront jusqu’à 16h30.

Historique

De 1663 à 1673, plus de 770 de ces filles du Roy ont immigré de France pour aider au développement de la colonie. Elles sont littéralement les Mères de la nation québécoise. Plus d’une cinquantaine d’entre elles se sont mariées et sont venues s’installer dans les seigneuries de Saurel, de Saint-Ours, de Contrecœur, de Berthier-en-Haut, de l’Île Dupas et de Saint-François.

Particulièrement, 20 Filles du Roy se sont établies durant quelque temps ou définitivement dans la seigneurie de Saurel. En 1681, la population soreloise se chiffrait à 116 personnes dont le noyau se composait à 75% des Filles du Roy, des militaires du régiment de Carignan-Salières et de leurs enfants.

TC MEDIA

image