23 janvier 2018
Les Fêtes du 350e sont lancées en grande pompe à Contrecœur
Par: Jean-Philippe Morin

René Laprade, président du CA, Corporation des fêtes du350e anniversaire de Contrecœur, Maud Allaire, Mairesse de Contrecœur et Antoine Pécaudy, fondateur de Contrecœur (interprété par Guillaume Ducharme Désilets, résident de Contrecœur). (Photo: gracieuseté)

Environ 3350 visiteurs ont été enregistrés à l’occasion du lancement des festivités du 350e anniversaire de Contrecœur, du 19 au 21 janvier.

« Uniquement dans nos rêves les plus fous, nous avons cru qu’il y aurait autant d’enthousiasme de la part de la population à l’occasion du début des festivités du 350e anniversaire de Contrecœur », a affirmé René Laprade, président de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur.

« Bien sûr que notre Comité formé de bénévoles a investi beaucoup d’énergie dans la production du coup d’envoi des festivités de vendredi soir et les espoirs étaient grands. Cela dit, la population de Contrecœur a pris le temps de se regrouper afin de participer aux diverses activités proposées. Cet enthousiasme a non seulement contribué à l’ambiance générale, mais nous encourage en tant qu’organisateurs dans nos initiatives. Nous souhaitons dire merci à tous d’avoir été présents en si grand nombre » a ajouté M. Laprade par la suite.

« De mon côté, vendredi dernier, j’ai eu le grand honneur d’annoncer officiellement le début des festivités du 350e anniversaire de notre ville aux côtés d’Antoine Pécaudy, fondateur de Contrecœur. C’est avec bonheur et fierté que j’ai pris part aux trois activités organisées durant la fin de semaine », s’est empressée de dire Maud Allaire, mairesse de la Ville de Contrecœur.

« À ces rencontres uniques et historiques, j’ai croisé des gens qui avaient tous un point commun : la fierté de faire partie d’une communauté créative et dynamique. Force est de constater que tous arboraient un sourire satisfait qui en disait long. J’ai eu l’occasion d’échanger avec plusieurs citoyens durant la fin de semaine, tous étaient ravis de participer à ces premières activités du 350e », a ajouté Mme Allaire.

« Au Parc régional des Grèves, nous sommes enchantés de la magnifique collaboration de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur afin de bonifier notre annuelle de la Fête des flocons. Nous avons littéralement fracassé le record d’achalandage d’activité publique lors de la balade nocturne de samedi. Ce dernier fut à nouveau battu le lendemain lors de la journée d’activités hivernales du dimanche » se réjouit monsieur Pierre Noel, directeur général du Parc régional des Grèves.

« À voir le visage des enfants et des familles tout au long de la fin de semaine, nous considérons même changer le nom de notre activité de Fête des Flocons en Fête des sourires! » a ajouté Nancy Annie Léveillée, directrice générale de la Colonie des Grèves, visiblement enchantée du succès de l’événement.

Près de 600 personnes présentes pour le Coup d’envoi du vendredi 19 janvier

Une volée de cloches de 350 coups a contribué à inviter la population de Contrecœur au rassemblement qui avait lieu au centre multifonctionnel. Une foule de 600 personnes s’est déplacée pour un avant-goût des différentes prestations musicales qui auront lieu tout au long de l’année 2018. À cette occasion, les enfants de la ville ont remis au seigneur Antoine Pécaudy, ainsi qu’à la mairesse de Contrecœur, un hymne à l’amour pour leur Ville : 350ans d’bonheur pour Contrecœur. La chanson produite par Magalie Bélanger de l’École de musique La Chasse-Galerie avec l’aide des enfants des deux écoles primaires de Contrecœur, est disponible pour l’écoute et le téléchargement sur le site internet du 350e anniversaire de Contrecœur : http://350contrecoeur.ca/les-paroles/

Quelque 1 350 personnes ont vécu l’expérience de la soirée du samedi 20 janvier à la Colonie des Grèves. Une balade nocturne où petits et grands ont été transportés dans un monde fantastique de contes et de légendes. Un éclairage féérique et plusieurs stations d’animation sur un parcours d’environ un kilomètre ont permis de constituer une ambiance hors du commun et de créer des souvenirs inoubliables pour tous.

Par ailleurs, plus de 1 400 personnes ont pu profiter d’une journée hivernale durant le dimanche du 21 janvier. Plusieurs activités familiales étaient disponibles comme la glissade sur tube, des traineaux à chiens, une carriole de chevaux, de la raquette, du ski de fond, du yoga extérieur, un carrousel de poneys, la fée Bouclette et bien d’autres.

Les activités du samedi 20 et dimanche 21 janvier étaient organisées par le Parc régional des Grèves et la Colonie des Grèves et bonifiées grâce aux partenaires du 350e anniversaire de Contrecœur.

image