27 avril 2021
Participants à la quatrième édition de la Classique Bob Bissonnette
Les Éperviers verront un peu d’action en août
Par: Jean-Philippe Morin

Les Éperviers de Sorel-Tracy seront présents à la Classique Bob Bissonnette qui aura lieu à la fin août à Lévis. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Inactifs depuis mars 2020, les Éperviers de Sorel-Tracy pourraient renouer avec l’action plus tôt que tard. Les hommes de Christian Deschênes participeront à la Classique Bob Bissonnette, un tournoi amateur de grande envergure qui a ajouté une classe de clubs de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

Publicité
Activer le son

En date du 22 avril, quatre équipes de la LNAH avaient confirmé leur présence dans la classe de ce tournoi se déroulant au Complexe 2 glaces Honco de Lévis du 22 au 29 août : les Éperviers de Sorel-Tracy, l’Assurancia de Thetford Mines, le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce et les Marquis de Jonquière.

Le copropriétaire, directeur général et entraîneur-chef des Éperviers, Christian Deschênes, croit que la catégorie comptera six équipes lorsque la rondelle sera déposée sur la patinoire à la fin août.

« Des joueurs des deux autres équipes (Pétroliers du Nord de Laval et 3L de Rivière-du-Loup) ont déjà contacté leur propriétaire pour savoir pourquoi l’équipe n’allait pas au tournoi. D’après moi, ils vont être capables de s’organiser pour former une équipe chacun de leur côté. Si une des deux équipes n’embarque pas, il y a aussi la possibilité d’ajouter les Patriotes de l’UQTR dans la catégorie. Je suis pas mal confiant qu’il va y avoir six équipes », explique-t-il.

Ce tournoi, qui sera disputé sur une fin de semaine, permettra donc aux Éperviers de se délier les jambes et se remettre en forme après près d’un an et demi d’inaction. Les équipes devront respecter leur liste officielle de 55 joueurs et le jeu se fera sans contact.

« Si on avait fini notre saison tard, ç’aurait été difficile de repartir la machine tout de suite. Mais là, quand on s’est fait approcher, c’est l’inverse. Dans ce contexte, c’est une super opportunité et on ne pouvait pas demander mieux. Le but n’est pas de prendre un risque inutile de blessures, c’est juste de toucher la glace dans un contexte compétitif », souligne l’entraîneur des Éperviers.

De plus, une partie des 2500 dollars déboursés par chaque équipe pour participer au tournoi sera utilisée dans le cadre d’une bourse remise à la formation gagnante, qui pourra la séparer entrer les joueurs. « Il y aura donc un petit enjeu. Tant qu’à y aller, aussi bien gagner le tournoi! », lance Christian Deschênes en riant.

Une centaine d’équipes ont déjà confirmé leur présence à la Classique Bob Bissonnette, toutes catégories confondues. Ce tournoi, qui en est à sa quatrième édition, est organisé au profit de la Fondation Bob Bissonnette qui aide des jeunes artistes ou sportifs à s’épanouir dans leurs activités préférées malgré certaines difficultés qu’ils peuvent vivre.

Un début en octobre dans la LNAH?

Les gouverneurs de la LNAH ont tenu deux réunions dernièrement afin de préparer la saison 2021-2022. Encore une fois, l’incertitude qui plane en raison de la pandémie de COVID-19 force les dirigeants à ne pas trop s’avancer dans le processus.

Les propriétaires espèrent toutefois se rencontrer virtuellement au moins une fois par semaine en mai afin de notamment débattre des règlements et de prévoir des horaires.

« L’an dernier, on a effectué un exercice compliqué, soit de planifier trois horaires : un avec un début de saison en octobre, un autre pour un début en novembre, puis un dernier avec un début en décembre. On a dû tout jeter ça aux poubelles parce qu’on n’a jamais eu le GO de la Santé publique, mais cet exercice pourrait nous avoir servi cette année », croit M. Deschênes.

Le Sorelois se dit tout de même confiant que l’action reprenne en octobre, soit trois mois après que la population ait reçu sa première dose de vaccin, alors que la cible du gouvernement est le 24 juin.

image