8 mai 2016
Les Éperviers reviennent bredouille de Rivière-du-Loup
Par: Deux Rives
Les Éperviers n'auront pu vaincre les 3L de Rivière-du-Loup, malgré leur domination au chapitre des tirs aux buts. | Photo: TC Media - Pascal Cournoyer

Les Éperviers n'auront pu vaincre les 3L de Rivière-du-Loup, malgré leur domination au chapitre des tirs aux buts. | Photo: TC Media - Pascal Cournoyer

Les joueurs des deux équipes se sont serrés la main après la rencontre. | Photo: TC Media - Pascal Cournoyer

Les joueurs des deux équipes se sont serrés la main après la rencontre. | Photo: TC Media - Pascal Cournoyer

Une victoire pour le moins réjouissante pour les 3L de Rivière-du-Loup. | Photo: TC Media - Pascal Cournoyer

Une victoire pour le moins réjouissante pour les 3L de Rivière-du-Loup. | Photo: TC Media - Pascal Cournoyer

FINALES. Il aura fallu un septième match pour couronner les gagnants de la Coupe Vertdure de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), et c’est dans une victoire sans équivoque se soldant par la marque de 5-2, dimanche, que les 3L de Rivière-du-Loup ont remporté, devant les siens, contre les Éperviers de Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

Bombardement et indiscipline

Déjà après la première période, les Sorelois tiraient de l’arrière 4-1. C’est pourtant Mathieu Dumas qui a atteint le fond du filet en premier, profitant d’un avantage numérique après cinq minutes de jeu et inscrivant ainsi son troisième but des séries. Ses coéquipiers Dominique Léveillé et Stéphane Roy ont obtenu une aide.

Maxime Villemaire, des 3L, a rapidement enfilé deux buts, puis Étienne Archambault et Francis Trudel ont poursuivi sur cette lancée. L’équipe de Rivière-du-Loup a profité de l’indiscipline des Éperviers alors que trois de ces quatre buts ont été marqués en avantage numérique. Les 3L ont aussi écopé de cinq punitions pendant les vingt premières minutes de jeu.

Trop peu trop tard

En deuxième période, ç’a été l’accalmie quant au pointage; aucun but n’a été inscrit au tableau. Par contre, cinq joueurs des Éperviers ont été conduits au banc des punitions. Mais la discipline n’était pas plus au rendez-vous chez les 3L, qui ont récolté six punitions.

Après 40 minutes de jeu, 29 tirs au but ont été dirigés sur le gardien de l’équipe de Rivière-du-Loup, alors que de l’autre côté de la patinoire, Mathieu Dugas a reçu 16 lancers.

Moins de deux minutes après le dernier tiers, Louis Mandeville a marqué le deuxième but des Éperviers, assisté de Maxime Charron et Alexandre Gagné.

Les espoirs de remontée ont malheureusement pris fin et Jean-Philip Chabot, de l’équipe de Rivière-du-Loup, a scellé l’issue du match en poussant la rondelle dans un filet désert, à 20 secondes de la fin.

Le gardien Guillaume Decelles a bloqué 38 tirs, Mathieu Dugas, 28 tirs.

Ce combat en finale jusqu’à un septième match demeure néanmoins une belle victoire pour les hommes de Serge Forcier, les Éperviers n’ayant jamais mis la main sur la Coupe Vertdure. Ils ont accédé aux finales grâce à une victoire en sept matchs en demi-finale contre les champions de la saison régulière, les Marquis de Jonquière.

image