8 avril 2019
Les Éperviers poussent le Cool FM au bord du gouffre
Par: Jean-Philippe Morin

Les Éperviers n'ont pas fait l'erreur de trébucher le week-end dernier, remportant trois matchs face au Cool FM. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers n'ont pas fait l'erreur de trébucher le week-end dernier, remportant trois matchs face au Cool FM. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Avec trois matchs à disputer en trois soirs le week-end dernier, les Éperviers de Sorel-Tracy savaient qu’ils devaient mettre de la pression en partant sur leurs adversaires de demi-finale, le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce. Et c’est ce qu’ils ont fait en remportant, sans trop s’inquiéter, les trois rencontres, se rapprochant d’une autre finale dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Les Sorelois ont marqué pas moins de 18 buts en trois matchs dans des victoires de 7-5 le 5 avril, 6-3 le 6 avril, puis 5-1 le 7 avril.

« Vendredi, on n’avait pas joué depuis deux semaines et quand on a pris les devants 4-1, on est tombé dans nos mauvaises habitudes. C’est un bon spectacle pour les partisans, mais c’est moins le fun pour les coachs! On ne peut pas toujours avoir des matchs parfaits, mais on a trouvé le moyen de gagner en troisième période. Samedi à Saint-Georges, on est revenus dans notre identité. Malgré quelques désavantages numériques, on n’a accordé que 28 tirs au but en tout. Puis le dimanche, plus le match avançait, plus on dominait. On a joué avec des effectifs complets, j’y tenais. On a été habitués de jouer des trois matchs en trois soirs dans les années passées et je savais que si on partait bien la fin de semaine, ça allait jouer en notre faveur », commente l’entraîneur Christian Deschênes.

L’entraîneur fait surtout référence à la vitesse et à l’énergie de ses joueurs. « On mettait 15 à 20 minutes de patinage par pratique. Je disais aux gars que ce temps qu’ils mettaient sur le conditionnement physique allait leur servir en séries. C’est en fin de semaine que ç’a servi », se réjouit-il.

Plusieurs joueurs se lèvent

Lors de la dernière rencontre, Marc-Antoine Gélinas a bloqué 30 des 31 tirs dirigés vers lui pour mériter la première étoile. Il n’avait pas connu un bon match dans la victoire de 7-5 au premier affrontement, vendredi dernier.

« Je lève mon chapeau à Karel St-Laurent qui a très bien fait dans notre victoire de 6-3 à Saint-Georges samedi. Il n’avait pas goalé depuis un mois et demi et il a été excellent, ç’a permis à Marc-Antoine Gélinas de se reposer et de nous donner une grosse performance dimanche », renchérit Christian Deschênes.

Parmi les joueurs qui se démarquent jusqu’à maintenant en séries, notons les performances d’Étienne Brodeur (8b, 7a, 15 points en 8 matchs), André Bouvet-Morissette (3b, 9a, 12 points en 7 matchs) et de David Massé (7b, 3a, 10 points en 8 matchs). Plusieurs autres joueurs ont au moins un point par match depuis le début des séries, soit Kevin Gadoury, Marc-André Huot, Antoine Houde-Caron, Louis Mandeville et David Rose. La défensive a également eu son mot à dire à plusieurs occasions dans les victoires des Sorelois.

Le capitaine Adam Bourque s’est blessé lors du match de vendredi. Il n’est pas revenu au jeu lors du week-end. Antony Courcelles, malade, n’a joué que le match de dimanche. « On a pu compter sur la présence de Charles-Alexandre Drolet samedi à Saint-Georges, il a très bien joué. Tommy Tremblay a joué les trois matchs du week-end. On a le luxe de compter sur de bons attaquants en extra », rapporte l’entraîneur, qui n’a pas manqué de souligner le travail de son équipe « dans l’ombre ».

« Notre entraîneur des gardiens, Stéphane Ménard, avait décelé deux petites choses chez leur gardien Adam Russo et ça nous a permis d’avoir du succès. Notre entraîneur vidéo Tommy Lavallée a aussi fait du travail remarquable en visionnant plusieurs vidéos de la victoire en quatre matchs du Cool FM la ronde précédente. Tout le monde a vraiment contribué à ce week-end parfait », conclut-il.

Les Sorelois voudront en finir dès ce vendredi 12 avril, à Saint-Georges-de-Beauce. Advenant qu’il y ait un match #5, il serait disputé le dimanche 14 avril, à 16 h au Colisée Cardin.

image