11 mars 2019
Premier week-end des quarts de finale dans la LNAH
Les Éperviers et les Marquis nez à nez dans la série
Par: Jean-Philippe Morin

Le gardien sorelois Marc-Antoine Gélinas a été nommé première étoile du match #1, le 8 mars. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Tout le monde s’entendait pour dire que la série quart de finale entre les Éperviers de Sorel-Tracy, troisièmes au classement de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), et les Marquis de Jonquière, quatrièmes avec un seul point derrière les Sorelois, serait chaudement disputée. Les partisans n’ont pas été déçus, alors que chaque équipe a remporté son match à domicile lors du premier week-end.

Les Éperviers ont d’abord gagné un match fort serré par la marque de 4-2, le vendredi 8 mars. Le gardien Marc-Antoine Gélinas a été nommé la première étoile du match grâce à 33 arrêts.

Le samedi 9 mars, les Marquis ont pris leur revanche sur les Sorelois en l’emportant 5-4 à Jonquière. Les Éperviers avaient pourtant pris les devants 2-1, puis 3-2 dans la rencontre, marquée par plusieurs arrêts spectaculaires du gardien des Marquis, Cédrick Desjardins, qui a été bombardé de 48 lancers.

« On est un peu déçu de la tournure de ce dernier match, avoue Christian Deschênes. Quand on a pris les devants 2-1, on a accordé un deuxième but chanceux qui a fait mal. On a réussi à prendre les devants 3-2, mais ils ont encore scoré un but plate. On savait qu’ils n’avaient pas eu à travailler pour ces deux buts, ça nous a joué dans la tête et eux, au contraire, ont pris de la confiance », résume l’entraîneur-chef des Éperviers, Christian Deschênes.

La veille, l’ambiance était présente au Colisée Cardin grâce à une foule de 1378 spectateurs. Cette fois, les Éperviers ont été capables de créer l’égalité et de prendre les devants pour de bon en troisième période.

« C’est la différence avec le match de samedi. On a eu plusieurs chances de marquer et ç’aurait pu être critique si on n’en avait pas profité en troisième période. C’était deux matchs serrés et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas dans les autres matchs de la série », souligne Deschênes.

Les détails

Selon l’entraîneur sorelois, les petits détails sont cruciaux quand deux équipes comme les Éperviers et les Marquis sont nez-à-nez dans plusieurs aspects du jeu. Le travail des gardiens de but pourrait être un de ces éléments faisant pencher la balance.

« Il y a tellement de talent d’un côté comme de l’autre en attaque. Même dans un match de 5-4 comme samedi, les gardiens ont eu leur mot à dire. Selon moi, l’équipe qui sera la plus stable devant le filet a une grosse chance de gagner. Marc-Antoine [Gélinas] a été formidable pour nous vendredi et il a aussi bien fait samedi. On connaît aussi tout le talent de Cédrick [Desjardins]. Il ne faut pas le laisser en contrôle », évoque-t-il.

Concernant l’animosité, Christian Deschênes souligne qu’elle n’est pas déplacée et que l’intensité du jeu reflète bien la période de l’année. « C’est certain qu’il y a plus d’animosité qu’en saison, c’est les séries! On assiste au double ou au triple de mises en échec. Avec un calibre de ce niveau, de bonnes mises en échec et de l’animosité après le sifflet, ce n’est pas pour rien qu’il y a beaucoup de spectateurs aux matchs; c’est ce que les gens veulent voir », souligne-t-il.

Place au match #3 le 15 mars

Au sujet du prochain match, Christian Deschênes n’entend pas effectuer de gros changements au sein de son alignement. Maxime Charron s’approche d’un retour au jeu et il est au jour le jour en raison d’une blessure. Ce sera à nouveau Marc-Antoine Gélinas qui sera appelé à défendre la cage des Sorelois.

Cette rencontre sera disputée le vendredi 15 mars, au Colisée Cardin, à 20 h. Quant au match #4, il aura lieu à Jonquière le samedi 16 mars, à 19 h 30. Il y aura également un match #5 à la série le jeudi 21 mars, à 20 h au Colisée Cardin.

Dans les autres séries, le surprenant Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce (5e) a pris les devants 2-0 contre les 3L de Rivière-du-Loup (2e), tandis que l’Assurancia de Thetford Mines (1er) mène sa série 2-0 contre les Pétroliers du Nord de Saint-Jérôme (6e).

image