6 mai 2016
Les Éperviers échappent la Coupe Vertdure en prolongation
Par: Jean-Philippe Morin
Marco Charpentier a eu quelques chances au cours du match. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Marco Charpentier a eu quelques chances au cours du match. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Les 3L de Rivière-du-Loup ont gâché la fête au Colisée Cardin, vendredi soir. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Les 3L de Rivière-du-Loup ont gâché la fête au Colisée Cardin, vendredi soir. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Les Éperviers de Sorel-Tracy n’étaient qu’à un pouce près de soulever la Coupe Vertdure devant leurs partisans, vendredi soir. Malgré plusieurs chances de marquer, une domination claire en troisième période et un poteau en prolongation, ils ont dû s’avouer vaincus contre les 3L de Rivière-du-Loup par le pointage de 2-1. La série finale est maintenant égale 3-3.

Publicité
Activer le son

Pourtant, les Sorelois n’ont pas joué un vilain match, même s’ils n’ont pas profité de leurs chances de marquer. Les deux gardiens, Guillaume Decelles pour Rivière-du-Loup et Mathieu Dugas pour Sorel-Tracy, ont une fois de plus été sensationnels autant en temps régulier qu’en prolongation. Decelles a notamment stoppé une montée à deux contre un avec le grand écart en période de surtemps.

À mi-chemin en première période de prolongation, alors que les nombreux spectateurs exigeaient une pénalité en zone des Éperviers, le jeu s’est transporté à l’autre bout de la patinoire à la faveur des 3L et de Marc-Olivier D’Amour, qui a poussé la rondelle dans un filet désert après une descente à deux contre un.

Le match s’est terminé dans le tumulte. Les nombreux spectateurs entassés au Colisée Cardin, rempli à pleine capacité, ne se sont pas gênés pour lancer des objets sur la glace envers les arbitres après le but des 3L pour démontrer leur mécontentement sur ce jeu. Les policiers ont d’ailleurs dû escorter les arbitres hors de la glace.

Le match avait pourtant bien débuté pour les Éperviers, qui exerçaient de la pression sur leurs rivaux. L’émotion était au rendez-vous, tout comme les nombreuses mises en échec et les bousculades après le sifflet.

Après 13 minutes de jeu, Bryce Swan, des 3L, s’est sérieusement blessé dans le coin de patinoire et a dû être escorté hors de l’aréna en ambulance. Il est revenu plus tard pour épauler ses coéquipiers, en veston, derrière le banc.

Les 3L auraient pu s’écraser après cette inquiétante scène, mais ce sont eux qui se sont inscrits à la marque en premier, et ce, pour la première fois de la série finale. En avantage numérique, Jean-Philip Chabot fait dévier un tir de Dany Massé pour marquer son quatrième des séries.

Le seul but des Éperviers est venu du bâton du défenseur Maxime Robichaud, qui a joué un excellent match. Il a décoché un bon tir bas, en fin de deuxième période, pour ramener les deux équipes à la case départ.

Le septième et ultime match aura lieu ce dimanche 8 mai, à 16h, à Rivière-du-Loup.

image