22 avril 2015
Les entreprises attirées par la Technopole en écologie industrielle
Par: Sarah-Eve Charland
La directrice du CLD Pierre-De Saurel, Josée Plamondon. | (Photo: Archives)

La directrice du CLD Pierre-De Saurel, Josée Plamondon. | (Photo: Archives)

SOREL-TRACY – Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’informer sur les avantages du titre de Technopole en écologie industrielle dans la région. C’est ce qu’affirme la directrice générale du Centre local de développement (CLD), Josée Plamondon.

Publicité
Activer le son

« Ça fait en sorte qu’on a un branding. Ça augmente nos outils d’attraction. De plus en plus d’entreprises appellent pour prendre des informations à ce sujet », ajoute-t-elle.

La Technopole en écologie industrielle a plusieurs volets, dont enrichir les recherches en développement durable et inciter les entreprises à appliquer des notions de développement durable.

Ce titre aide, notamment, à soutenir des entreprises comme le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI) et l’Innosphère Solutions durables.

« On est en plein travail d’implantation », affirme Mme Plamondon. La Technopole développe une zone écoparc. La zone incitera des entreprises en lien avec le développement durable à choisir la région. Elle devrait être en vigueur d’ici quelques années.

La Technopole sert de pont entre les entreprises qui souhaitent s’établir dans la région. « On regarde s’il est possible de créer des synergies entre les entreprises. »

C’est qui avait attiré au départ l’entreprise Terra Nova pour s’implanter à Sorel-Tracy. Elle avait la possibilité de vendre ses vapeurs. Pour le moment, le projet est retardé.

Une nouvelle chaire de recherche collégiale en écologie industrielle a été développée dernièrement. « C’est un autre élément porteur pour la Technopole et les entreprises. »

D’autres projets sont sur la table, mais Mme Plamondon n’a pas voulu en révéler les détails.

image