14 janvier 2021
Les enseignants votent pour un mandat de grève
Par: Katy Desrosiers

En décembre, des enseignants avaient manifesté, flambeau à la main. Photo gracieuseté

Les membres du Syndicat de l’enseignement du Bas-Richelieu (SEBR) ont voté à 78 % en faveur d’un mandat de grève afin de faire pression sur la partie patronale, alors que la convention collective en vigueur est expirée depuis le 31 mars 2020.

Publicité
Activer le son

La présidente du SEBR, Lisette Trépanier, souligne que tous les syndicats membres de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ont jusqu’à la fin janvier pour aller en assemblée générale pour le mandat de grève.

« Nous ne voulons pas aller en grève, explique-t-elle. Nous voulons une convention collective qui améliore les conditions de travail des enseignants et des élèves en même temps. Nous nous servirons de notre mandat si le gouvernement nous y oblige. »

Pour l’instant, le syndicat poursuit les moyens de pression déjà en place. Des manifestations se sont déroulées devant les bureaux administratifs du Centre de services scolaire de Sorel-Tracy le 27 octobre et le 10 décembre. D’autres événements sont aussi à venir, dans le respect des mesures sanitaires.

image