9 décembre 2015
Les employés descendent dans les rues
Par: Sarah-Eve Charland
Les employés de la CSN ont manifesté dans les rues de Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés de la CSN ont manifesté dans les rues de Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés de la CSN ont manifesté dans les rues de Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés de la CSN ont manifesté dans les rues de Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés du Syndicat de la Fonction publique de partout en Montérégie ont marché dans les rues de Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés du Syndicat de la Fonction publique de partout en Montérégie ont marché dans les rues de Sorel-Tracy. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les différents syndicats de la fonction publique ont de nouveau déclenché une grève le 9 décembre pour dénoncer la lenteur des négociations de leur convention collective. Pour souligner cette quatrième journée de grève, deux grandes marches ont eu lieu au centre-ville de Sorel-Tracy.

Près de 250 employés du Syndicat de la fonction publique du Québec, qui regroupe les palais de justice, la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), l’aide juridique et les centres de détention, ont entamé une marche à partir du parc Pelletier. Cet événement a rassemblé les employés de Sorel-Tracy, Acton Vale, Beloeil, Mont-Saint-Hilaire et Saint-Hyacinthe.

Près de 350 employés de la CSN, qui regroupe les employés du personnel de soutien de la Commission scolaire et du Cégep de Sorel-Tracy ainsi que du traversier, ont aussi marché dans les rues de Sorel-Tracy. Ils se sont rendus jusqu’à l’hôpital pour saluer leurs collègues de travail qui effectuaient une ligne de piquetage.

Les enseignants de la Commission scolaire ont, quant à eux, rejoint ceux réunis à Québec pour un rassemblement de la Fédération des syndicats de l’enseignement. Les enseignants du Cégep de Sorel-Tracy ont piqueté devant l’établissement sorelois.

Quelques ententes de principe

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) qui regroupe les infirmières ont conclu une entente de principe avec le gouvernement. L’entente devrait être présentée, pour un vote, aux membres de la région la semaine prochaine.

« De prime abord, ça semble intéressant », affirme la présidente de la FIQ à Sorel-Tracy, Cécile Page.

Les infirmières ne font pas partie du front commun. Elles n’ont pas déclenché de grève, mais ont tout de même mis en place quelques moyens de pression, comme l’arrêt des compilations des statistiques et le port d’habit en civil.

Le Syndicat des enseignants du Cégep de Sorel-Tracy présentera également une entente de principe à ses membres la semaine prochaine.

Augmentation des ressources pour les élèves handicapés, moins de précarité pour le personnel en formation continue et entente sur le temps supplémentaire font partie des clauses à retenir, affirme le président local, Serge Péloquin.

« Pour l’instant, il est trop tôt pour se prononcer. On ne connaît pas tous les détails », mentionne-t-il.

image