7 décembre 2015
Les élèves montent à bord du Trottibus
Par: Sarah-Eve Charland
Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école Martel de se déplacer de l’école à la maison en toute sécurité. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Une quinzaine d’élèves de l’école Martel ont fait leurs premiers pas dans le mouvement Trottibus qui a été lancé le 7 décembre à Saint-Joseph-de-Sorel.

Le Trottibus est un autobus pédestre. Huit bénévoles effectueront deux trajets les soirs, l’un vers l’est de la municipalité et l’autre à l’ouest. Le service est offert cinq jours par semaine. Les élèves inscrits pourront suivre le groupe et se rendre à leur maison en toute sécurité.

En tout, 24 élèves sont inscrits. Toutefois, le projet pourrait être déployé le matin si d’autres bénévoles embarquent dans le projet.

« L’une des grandes forces de l’école Martel est la pérennité des projets. J’espère que ce sera contagieux. Je crois même que d’autres écoles sont jalouses », affirme la directrice de l’école primaire, Chantal St-Louis.

Le projet provient de la Société canadienne du cancer, mais est porté par le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger et par le comité Voir Grand pour nos petits dans la région.

image